Trail / Ultra

Maux de gorge et ultra.... Pourquoi?

par banditblue29 » Mar 20 Oct 2015 22:45

Si quelqu'une/un peut m'expliquer ce phénomène?

J'ai remarqué lors des trails longues distances ou sur ma tentative d'ultra que le lendemain, (ou quelques heures après) de l'arrivée, j'étais enrouée comme si j'avais passé la nuit en boîte à chanter à tue tête, et à fumer cigarette sur cigarette.....Limite avec les effets de la déshydratation, je me réveille avec la tête dans un compteur à gaz comme ci j'avais abusé de produits spiritueux... :icon_exorbite: .

Bref comment avoir tous les symptômes d'un lendemain de bringue? En ayant passé une ou 2 nuits dehors....

Si vous avez des réponses, ça m'intéresse :thesphinx: :D .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3508
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par valdes » Mer 21 Oct 2015 06:33

Juste une idée ...

On court la bouche ouverte (respiration) et donc bouche ouverte pendant des heures, en plein air, c'est comme si on avait chanté à tue-tête pendant des heures.

Je n'ai pas de solution. Pour moi, c'est partie intégrante de la panoplie après ultra ou longue course, avec les courbatures, les yeux qui piquent, les petits désordres intestinaux, ... Juste un ou deux jours et ça s'en va.
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 671
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par Aurely42r » Mer 21 Oct 2015 08:10

Pour moi y a pas besoin d'un Ultra 6-7h de course peuvent suffir... Par contre moi j'ai une horrible douleur au palais qui m'empêche de manger... Ca dur 2-3 jours.... D'après mon osteo du sport et ma dentiste... Le fait de respirer par la bouche et la déshydratation+++...

Après, je rajouterai la fatigue du au manque de sommeil pour les effets tête dans le compteur à gaz
Avatar de l’utilisateur
Aurely42r
 
Messages: 249
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:58

par valdes » Mer 21 Oct 2015 08:18

Aurely42r a écrit:Après, je rajouterai la fatigue du au manque de sommeil pour les effets tête dans le compteur à gaz


Tout à fait.

Je rajouterais aussi à la panoplie effets "désopilants" des ultras, courses longues et même courses tout court : la nuit qui suit, le sommeil qui s'enfuit, l'effet de l'adrénaline post course qui nous maintient en éveil alors que l'on ne rêverait que d'une chose : DORMIR.

Heureusement, le surlendemain, là, ça redevient normal en général ...
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 671
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par banditblue29 » Mer 21 Oct 2015 15:06

Je prévoirai du miel pour les prochaines fois :ICON_MDR: .
Le sommeil et les courbatures, j'ai intégré que cela faisait partie du défi ;) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3508
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par lapuce92 » Mer 21 Oct 2015 16:21

Je n'ai jamais connu de maux de gorge après mes grosses courses. Par contre effectivement impossible de dormir. Le corps rêve de se plonger dans les bras de morphée mais la tête qui dit "non mais ça va pas? C'est la fête!!! :ICON_FOU: :icon_fete: :icon_bravo2: ". Ca peut même durer quelques jours.
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2244
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par nono5508 » Mer 21 Oct 2015 16:35

lapuce92 a écrit:Je n'ai jamais connu de maux de gorge après mes grosses courses. Par contre effectivement impossible de dormir. Le corps rêve de se plonger dans les bras de morphée mais la tête qui dit "non mais ça va pas? C'est la fête!!! :ICON_FOU: :icon_fete: :icon_bravo2: ". Ca peut même durer quelques jours.



moi j'aime bien la fête
Si tu veux courir, cours un kilomètre. Si tu veux changer ta vie, cours un marathon.
Avatar de l’utilisateur
nono5508
 
Messages: 657
Inscription: Lun 22 Déc 2014 12:29

par Miss Evidence » Ven 23 Oct 2015 08:45

Il m'arrive de courir avec une réserve de bonbons aux miel. Je le cale entre la joue et la gencive. Il dure très longtemps car je ne le balade pas dans ma bouche ! Il diffuse donc un peu de douceur qui se mélange à ma salive lorsque je déglutis. C'est un truc qui me convient très bien.
C'est quoi les calories ? Les calories sont des petits monstres qui s'introduisent la nuit dans votre garde-robe et rétrécissent vos vêtements...Sales bêtes !!!!
Avatar de l’utilisateur
Miss Evidence
 
Messages: 750
Inscription: Sam 20 Déc 2014 09:56
Localisation: Genève / Suisse

par Heidi » Ven 23 Oct 2015 09:36

Bon il y a longtemps que j'ai pas couru longtemps.
Mais c'est un symptôme que je connais aussi. Sur du long ou du "court mais vite", j'ai la gorge irritée et comme l'envie de toussoter pendant plusieurs jours.
Je pense qu'effectivement c'est une irritation de la gorge due au fait de respirer fort/beaucoup/longtemps avec la bouche ouverte, sans doute conjuguée avec un peu ou beaucoup de fatigue et paf! Il faut quelque jours pour s'en débarrasser.
C'est un désagrément que je pourrais comparer aux petits bobos que je me faisais sur des raids de plusieurs jours. Des égratignures qui en temps normal cicatrisent en 24h, mettaient bien 10 jours à disparaître, voire même s'infectaient un peu au passage. Je me suis toujours dis que mon organisme très sollicité, "donnait la priorité" à la récupération essentielle dans les premiers jours...
Avatar de l’utilisateur
Heidi
 
Messages: 181
Inscription: Sam 20 Déc 2014 11:53


Retourner vers Trail / Ultra

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité