Trail / Ultra

De l'abandon en ultra...

par Etienne » Ven 30 Sep 2016 17:59

Ma "carrière" en ultras se résume à deux 100 kilomètres, ceux de Bienne et de Millau. J'ai le souvenir de les avoir bien réussis tous deux mais mon expérience dans ce domaine demeure très modeste.
En fait, je n'ai abandonné qu'une seule fois sur une course de longue distance, c'était au marathon de la Jungfrau et celui-là, je le garde assez précisément en mémoire. La première partie (environ 25 kilomètres), sans grande difficulté, s'est déroulée selon mon plan de course, à un rythme que je dirai raisonnable(environ 9 km/h.). J'ai alors le sentiment d'avoir de bonnes réserves pour attaquer le seconde partie de la course, la plus dure (1200 mètres de dénivelée). Mais c'est là que, dès la sortie de Lauterbrunnen, tout bascule, sans signe avant-coureur. Subitement, je n'ai plus de forces dans les jambes. J'en suis réduit à marcher alors je marche, je marche, je marche toujours plus lentement sur une pente qui n'a pourtant rien de surhumain. Mais pas une goutte de jus ne revient, c'est la panne sèche. Comme j'ai à peine passé le mi-course, je préfère en rester là.
Je n'ai pas eu longtemps des regrets car je ne pouvais pas faire plus. Un peu prétentieusement, je dirai que j'ai abdiqué les armes à la main. Ce fut mon seul échec sur plus de 70 marathons. Je ne vais pas m'en plaindre, je préfère me remémorer les autres -autant que ma mémoire me le permette- avec à chaque fois le plaisir et la fierté d'être arrivé au bout, même lorsque ce fut un véritable chemin de croix.
L'abandon du marathon de la Jungfrau ? Je ne me suis pas trop interrogé à son sujet mais j'y vois au moins une raison. C'était l'année de la forte canicule, avec des températures record, j'avais probablement mal dosé ma préparation en négligeant les phases de récupération adaptées à des conditions atmosphériques hors normes. Et peut-être me suis-je mal hydraté durant la course car je suis assez sensible à la chaleur.
Mais même cette malheureuse expérience m'a été profitable et je ne regrette absolument rien.
La course à pied est la plus importante des choses secondaires
Etienne
 
Messages: 378
Inscription: Sam 20 Déc 2014 16:16
Localisation: Sur la rive suisse du Lac Léman

Précédente

Retourner vers Trail / Ultra

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité