Entrainement

s'entrainer à jeun pour retarder l'épuisement du glycogène

par banditblue29 » Ven 26 Juin 2015 19:42

Miss Evidence a écrit:
Si le mur ne sera pas vaincu par l'abstinence de tartines matinales, est-ce qu'au moins vous y voyez un bénéfice sur la balance ?

Et puis à jeun.... c'est sans café ? Rien de rien ???


Pour la balance.... Ça ne change rien (ce qui n'est pas pris en calories le matin, l'est à un autre moment de la journée.... Sauf si tu as une balance négative entre les entrées et les sorties...; De manière consciente ou pas... :ICON_MDR: ). Désolé ;) !

Et pour moi à jeun, dit avec café (sauf si je n'ai pas le temps, comme en ce moment.... ;) ou j'emmène un peu d'eau améliorée pour pouvoir fractionner dès le tombé du lit)....
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3376
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par lapuce92 » Ven 26 Juin 2015 20:26

Et inversement on peut aussi ne pas courir à jeun...et ne jamais (en tous cas jusque là) avoir connu le mur sur le marathon ;)
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2157
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par chau7 » Dim 28 Juin 2015 12:26

Je cours très rarement à jeûn... je n'aime pas ça du tout... A chaque fois que j'ai essayé, j'ai toujours eu l'impression de beaucoup plus transpirer en courant et c'était plus difficile... Je mange env. 1h avant de partir courir (des céréales type flocons d'avoine avec des fruits secs) et je n'ai jamais de problème de digestion... Si je veux partir plus vite après avoir mangé, je ne mange qu'une banane et là après 30 mn c'est bon :)
chau7
 
Messages: 64
Inscription: Mar 23 Juin 2015 18:58
Localisation: Suisse

par Nano » Lun 29 Juin 2015 11:13

banditblue29 a écrit:
Miss Evidence a écrit:
Si le mur ne sera pas vaincu par l'abstinence de tartines matinales, est-ce qu'au moins vous y voyez un bénéfice sur la balance ?

Et puis à jeun.... c'est sans café ? Rien de rien ???


Pour la balance.... Ça ne change rien (ce qui n'est pas pris en calories le matin, l'est à un autre moment de la journée.... Sauf si tu as une balance négative entre les entrées et les sorties...; De manière consciente ou pas... :ICON_MDR: ). Désolé ;) !

Et pour moi à jeun, dit avec café (sauf si je n'ai pas le temps, comme en ce moment.... ;) ou j'emmène un peu d'eau améliorée pour pouvoir fractionner dès le tombé du lit)....


en effet courir à jeun n'apporte rien sur la balance. En même temps ça doit faire 6 mois que je n'ai pas remplacé les piles de ma balance (et je soupçonne ma mère de les avoir épuisées :) )
Je bois un demi litre d'eau avant de partir, après une nuit de sommeil on est déshydratée
Nano
 
Messages: 74
Inscription: Ven 19 Déc 2014 18:45

par Miss Evidence » Lun 29 Juin 2015 23:24

C'est pas bête, la graaaaande gorgée d'eau pour réveiller l'hydratation après la nuit.
C'est quoi les calories ? Les calories sont des petits monstres qui s'introduisent la nuit dans votre garde-robe et rétrécissent vos vêtements...Sales bêtes !!!!
Avatar de l’utilisateur
Miss Evidence
 
Messages: 750
Inscription: Sam 20 Déc 2014 09:56
Localisation: Genève / Suisse

par Free Wheelin Nat » Mar 30 Juin 2015 08:31

Tout est dit...
Pour ma part je dirais que pour perdre du poids il faut arrêter de faire des régimes... :roll: (au fait j'ai entendu une émission carrément géniale à ce sujet, faut que je vous passe le lien..)
A jeun pourquoi pas , mais hydratée surtout.
Concernant le mur... je plussoie Lapuce... j'ai lu quelque part (zatopek?) que ce n'était pas tant une histoire de glycogène que tout simplement de la fatigue musculaire (je ne me rappelle pas du mécanisme :oops: ). C'est quand même violent , la somme d'impacts qu'on se prend sur le bitume :icon_surpris:
Perso, sur le seul marathon que j'ai couru , j'ai juste eu un peu mal aux cuisses passé 30, mais côté énergétique, que dalle...

Je ne saurais plus dire d'où ça vient, mais je me rappelle clairement qu'on m'avait dit que pour tenir la distance, il faut habituer son corps à se suffir lui même et qu'il a un paquet de réserves et que le tout, c'est de lui apprendre, avec patience, à pomper là où il faut.
Notamment dans la fillière lipidique, vachement plus avantageuse que la glucidique et dont la source, chez la femme, est largement exploitable :icon_mrgreen:
Bon, sans rire, de ce côté, de mon expérience perso : je me suis habituée à ne pas manger quand je sors courir, et à réduire de plus en plus les apports dans la boisson. Je prends de l'enrichi quand ça dépasse les 3-4h, mais en deçà, juste de l'eau additionnée d'un chouille de sucre complet pour faciliter l'hydratation.
Et quand je mange, c'est 2 amandes et un raisin (j'exagère à peine) que ce soit à l'entrainement ou en compétition, la boisson énergétique embarquée suffit largement!

Au final, je pense quand même que beaucoup croient à tort qu'il faut forcément avaler des trucs pour courir. Sans forcément devoir se taper des sorties le matin à jeun, on peut tout à fait habituer son corps à puiser dans ses réserves et il en a largement vu notre alimentation!
Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin Nat
 
Messages: 970
Inscription: Mer 10 Déc 2014 08:25
Localisation: Arrière-pays niçois

par Nano » Mar 30 Juin 2015 09:24

Il y a cet article pour celles qui parlent anglais: http://www.runnersworld.com/sweat-science/training-with-depleted-carbohydrate-stores
ce n'est pas forcément lié au mur du marathon mais aux bénéfices de s'entrainer avec des reserves de "glucides" faibles
Nano
 
Messages: 74
Inscription: Ven 19 Déc 2014 18:45

Précédente

Retourner vers Entrainement

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité