Santé

"AINS" ou antidouleurs en ultra - Attention danger!

par banditblue29 » Mer 30 Sep 2015 21:39

Les AINS ou anti-inflammatoire non stéroïdien , (Ibuprofène par exemple) sont à proscrire....
Surtout sur de l'ultra..... Parce que les AINS associés à une déshydratation peuvent "bloquer" les reins.... et qu'ils ont tout un tas d'effets secondaires.....

Un lien vers un article sur le site de "lepape" : http://www.lepape-info.com/sante/anti-i ... ec-le-feu/

dont je vous mets un petit extrait : "La déshydratation induite par l’exercice, notamment en atmosphère chaude ou bien lors d’effort de longue durée, s’accompagne d’un manque de sel (hyponatrémie) et d’une atteinte rénale. Les anti-inflammatoires peuvent aggraver fortement l’atteinte rénale induite par la déshydratation et être à l’origine d’hospitalisation prolongée dans les suites d’un coup de chaleur d’exercice."

Et un extrait du site UTMB - Conseils médicaux aux coureurs :

Quels sont les médicaments à éviter pendant la course ?

Il est préférable d’éviter la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires qui peuvent être toxiques au niveau du rein, cet organe étant déjà fortement sollicité par la libération de myoglobine souvent fréquente dans les courses d’ultra-endurance.

L’aspirine, et les médicaments hypocholestérolémiants, peuvent avoir une action néfaste directe sur le muscle (et notamment sur le muscle en exercice) : ces substances sont à éviter.

En cas de douleurs, préférez plutôt la prise de paracétamol (sauf en cas de problème médical tel que coup de chaleur ou rhabdomyolyse où il est contre-indiqué en raison de sa toxicité hépatique).

De façon générale, ne cherchez pas à faire céder à tout prix des douleurs qui sont des signes d’alerte de votre organisme et doivent être respectées.
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3985
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Muriel 34 » Mer 30 Sep 2015 22:29

Merci pour la piqure de rappel :D
Mon Angiologue ,me avait dit . ;)
Avatar de l’utilisateur
Muriel 34
 
Messages: 160
Inscription: Ven 19 Déc 2014 20:36
Localisation: BEAULIEU 34160

par Free Wheelin Nat » Jeu 1 Oct 2015 08:18

Excellente initiative que cet article , l'automédication est tellement courante et beaucoup ne connaissent pas les conséquences que ça peut avoir !
Je passée aussi une fois par la case "Ibu" , (sans savoir,comme pas mal...) et le pire , c'est que j'avais commencé par de l'aspirine :icon_surpris: (effet: que dalle ), bonjour le mélange!! :twisted:
J'aurais déconné sur l'hydratation que ça m'aurait coûté bien cher, et je crois que l'ayant pris la nuit j'ai limité les dégâts...

Et non seulement , ça peut coûter cher coté rénal et digestif, mais en plus , c'est contre productif, car ça empêche le muscle de se reconstruire correctement, et ça fait même baisser les perfs...

Concernant le paracétamol, Millet fournit un dosage à ne pas dépasser : 3g/24h avec prises au mini toutes les 6h.

Après, comme anti-inflammatoire naturel et sans effets secondaires ;) , il y a le curcuma et le poivre noir.
Sur des sorties longues, je fais mon propre mélange (et j'en prends aussi comme traitement d'entretien donc c'est quotidien), il est tout à fait possible d'en rajouter à sa boisson.
Dans le Nutratlétic (je ne sais pas dans d'autres mais je crois que c'est anecdotique), il y en a , sous forme de curcumine et pipérine (cette dernière potentialise la curcumine).
Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin Nat
 
Messages: 1040
Inscription: Mer 10 Déc 2014 08:25
Localisation: Arrière-pays niçois

par jp75018 » Jeu 1 Oct 2015 10:14

Le mieux est encore de bien s'entraîner, et de bien gérer sa course. Normalement on ne devrait pas avoir besoin d'autre chose que d'une alimentation naturelle si on est en bonne santé (sinon mieux vaut ne pas prendre le départ ou mettre le clignotant avant d'avoir recours à ces saloperies).
Et surtout : Patience, Progressivité, Persévérance, et Plaisir !

En cas de soucis, ne pas chercher de solutions dans les médocs :ICON_NON: , mais se remettre en cause...

Je viens de boucler le Spartathlon sans même prendre un cachet de Sportenine, le seul apport que je me suis autorisé : du sodium car il n'y en avait pas assez dans mes boissons et aucune eau gazeuse type St-Yorre aux ravitos.
jp75018
 
Messages: 9
Inscription: Sam 3 Jan 2015 17:09

par Free Wheelin Nat » Jeu 1 Oct 2015 11:54

Contente de te lire jp!
Tu as entièrement raison, le mieux c'est de se passer complètement de tout apport "chimique" , ma seule concession, c'est ma boisson énergétique en compétition...

Juste un tout petit bémol côté alimentaire, ce n'est pas toujours évident de se prendre en charge côté entrainement et alimentation, il faut quand même être informé et bien informé et il n'est franchement pas évident d'être pleinement à l'écoute des ses besoins... c'est un sacré boulot et ça prend du temps.
Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin Nat
 
Messages: 1040
Inscription: Mer 10 Déc 2014 08:25
Localisation: Arrière-pays niçois

par lapuce92 » Jeu 1 Oct 2015 18:10

Merci pour cet article très intéressant. :D OK j'y réfléchirai à deux fois la prochaine fois avant de prendre de l'Ibuprofène ;) :lol:

Une étude a été menée cette année sur l'infernal trail des Vosges, concernant l'automédication en trail. Je vous tiendrai au courant des résultats quand je les aurai.
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2639
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par banditblue29 » Jeu 1 Oct 2015 20:51

Histoire de ramener ma fraise....

Sur l'UTCAM, j'ai tourné au Nutrathlétic exclusivement, j'ai absorbé quelques granules (arnica), un peu d'HE de gaulthérie sur le TFL (genou) au 75ème.
J'avais un taping "psychologique" sur l'adducteur droit.

Si j'avais absorbé du paracétamol, je pense que cela aurait eu des effets néfastes.... En masquant mes inflammations du TFL et des pieds,....

Par contre le Nutrathlétic, avec sa caféine a des effets "dynamisants"... Ce qui fait que même après 36 h sans dodo.... Pas possible de dormir plus d'une heure.... Dans les 3 ou 4 heures qui suivent l'arrêt ;) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3985
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Escargote » Sam 3 Oct 2015 11:19

Selon comment le foie réagit aux toxines à dégrader, le paracétamol aussi peut être problématique.
L'escargote cause, court et elle blogue aussi http://escargote-aux-baskets.blogspot.ch
Avatar de l’utilisateur
Escargote
 
Messages: 857
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:29
Localisation: Suisse

par Fanie » Lun 5 Oct 2015 18:19

Merci 1000 fois car je fais partie de ces personnes qui ne savaient pas.
Il est vrai que je me soigne plus souvent à l homéo ou huile d'arnica de Weleda. Bon à savoir donc dans le cas où je n aurai pas mes granules !
Avatar de l’utilisateur
Fanie
 
Messages: 53
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:03
Localisation: Calvados


Retourner vers Santé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités