[Triathlon] Le récit de vos courses

Triathlon de Chantilly by Nano

par Tati » Mer 2 Sep 2015 13:56

J'ai crée un sujet à part pour le CR de Nano pour plus de visibilité ;)

"Je pense faire le marathon d'Orleans. Je ne connais pas du tout la ville donc ce sera l'occasion.
Je vais essayer de raconter mon tri de samedi. J'ai fait une version un peu plus courte que celle de Tati avec 800m de natation, un peu plus de 40km de vélo et 8km de course à pied.
Déjà, j'avais anticipé et posé mon vendredi après midi pour faire une sieste (levé prévu à 5h20 le lendemain comme j'habite à 1h20 de Chantilly) et pour accrocher le porte vélo et le vélo sur la voiture. J'ai fait semblant de préparer le vélo: j'ai gonflé les pneus, mit un peu de graisse là où il fallait et j'ai oublié de re-régler la selle!
Donc le samedi levé très tot, quand j'arrive à Chantilly il n'y a pas grand monde et c'est très brumeux. Le gros du staff est anglais et il y a beaucoup de britaniques. Il y a quelques bafouillages: 1 seul dossard, pas d'épingles à nourrisses (mais j'en avais plein sur moi), on met la puce à droite, puis à gauche puis finalement à droite. J'ai vérifié, les anglais aussi ont le pédalier à droite.
Je trouve une place pas trop difficile à repérer, le couple à coté de moi prend la moitié de la place alors qu'on doit tenir à 6 par emplacement. A chaque fois qu'ils baissent la tête pour enfiler la combi où se font un bisou je pousse un peu le vélo du type. :twisted:
La natation démarre avec 15 minutes de retard. Après le debrief on se jette à l'eau. Forcément ça remue la vase, ça pue, les pieds touchent un truc visqueux. Au moins on a pied pendant l'attente et ça permet de s'habituer à la température de l'eau. Ma mère et mes nièces devaient venir m'encourager, je les cherche du regard mais ne les vois pas. Une fois le départ donné, j'attends 2 à 3 minutes que la masse s'en aille et je commence à nager la nage des mamies (la brasse tête hors de l'eau). Sur les 200 premiers metres, j'essaie 2 fois de faire du crawl mais ça me stress, je suffoque, alors je retourne à ma nage de mamie. Un type marche! il a de l'eau jusqu'aux aisselles, les bras sortis hors de l'eau et il marche! Je lance mon chrono en retard et là j'essaie de nager pour de vrai. En gros je fais surtout de la brasse, de temps en temps un peu de crawl 3 temps et parfois je retourne à la nage de mamie (surtout pour les virages et quand un type en combi verte me donne des coups). L'eau est vraiment sale mais je n'appréhende pas trop la tasse: j'ai mit un peu de bicarbonate dans ma gourde de vélo haha!. Finalement, plus le temps passe et plus j'arrive à poser ma nage, il n'y a pas trop de monde, la température de l'eau est agréable, la combi tire sur les épaules mais sinon je ne la sens pas trop. Je finirais presque par prendre du plaisir. Je voulais faire 30 minutes pour les 800m, finalement je sortirais en 27min (en comptant l'arrivée sur l'aire de transition avec les escaliers!).
Quand j'arrive au parc à vélo, il n'y a plus beaucoup de vélos :D . Je bois, je grignote un truc en sous vetement pour bien finir de secher, pas pudique! puis je pars avec mon vélo. Il y a 2 boucles, je n'ai pas de stratégie particulière. La route n'est pas en super état, mais j'ai un vtc donc ça passe partout. Pendant toute la premiere boucle je fais le yoyo avec une femme en tshirt rose, elle a un vtc avec des pneus route. Sur un faux plat sur le deuxième tour je fini par la laisser derrière moi. Je déraille à un moment, ça fait très longtemps que ça ne m'est pas arrivé (genre 6ans!), en moins d'une minute c'est remit, les reflexes reviennent vite; je fais gaffe pendant tout le trajet à pas m'essuyer le front avec la main droite. C'est un peu agaçant, j'avançais pas bien vite et il y avait quand même des gars pour faire du drafting! surtout des gens du sprint qui m'ont rejointe lorsque j'étais sur le deuxième tour. Au bout de 30km environ je commence à souffrir: des muscles qui n'ont pas l'habitude de travailler, des traces du squash de mercredi et je sens que j'ai moins de jus. J'arrive quand même à me motiver et j'essaie de m'hydrater tout au long du parcours car il commence à faire chaud et je sais que j'ai beaucoup de mal à boire en courant. Je ne me suis pas très bien préparée pour le vélo mais j'ai quand même fait une sortie de 2h le weekend précédent et du vélo en salle pendant mes vacances 3 semaines plus tôt (3 fois). Je fini quand même en moins de 2h, je voulais faire une moyenne d'un peu plus de 20km/k (genre 21, histoire de dire que je fais du sport et pas une balade), c'est plus que réussi. Vu mon entrainement et mon vélo je suis très contente!
Quand j'arrive au parc à vélo je suis assez en colère, le couple à pris toute la place, j'ai à peine la place de mettre mon vélo. Un arbitre m'aide à pousser les autres vélos. Je bois, je grignote un truc (j'ai faim c'est fou!) et puis je pars à petites foulées sur le parcours de course. Le parcours est plutôt ombragé, plat, en sous bois donc avec de l'herbe et quelques parties en plein cagnard sur des allées gravillonnées. Les parties au soleil me font souffrir, en plus sur un tri on n'a pas le temps de mettre de la crème solaire. J'ai l'impression de me trainer mais je n'arrive pas faire mieux. Je vois enfin ma mère et mes nièces, je m’arrête presque pour que la plus jeune me voit, c'est important pour moi qu'elles grandissent avec l'image de femmes qui font du sport. Au deuxième tour ma mère les a amenées à l'ombre un peu plus loin mais les petites me font de grands signes, ça me motive à continuer. En voyant mon chrono à l'arrivée de la course à pied, je me rend compte que c'était catastrophique. Je n'avais vraiment plus de jus, mon corps n'est plus habitué aux efforts longs. Je fais des sorties de max 50 minutes en cap et 40min en natation pendant les entrainements et quasiment pas de vélo. Même si je m'entraine régulièrement, ça ne suffit pas.
Finalement, je fini en 3h21, je voulais faire 3h35. J'ai fini avec un pique nique avec mes nièces. J'aurais du faire une sieste sur place, parce qu'après j'ai faillit m'endormir en voiture.
C'est décidé, à la rentrée je prend des cours de natation pour prendre un peu plus de plaisir en nageant et surtout je m'inscrit en club de tri pour me motiver à rouler.
Et grande victoire. Lundi j'ai gardé mes nièces. La plus jeune, 2 ans et demi, m'a dit spontanément que quand elle sera plus grande elle fera du sport."
« L'enthousiasme est à la base de tout progrès. » Henri Ford
Avatar de l’utilisateur
Tati
 
Messages: 930
Inscription: Mer 10 Déc 2014 10:17
Localisation: 93

par valdes » Mer 2 Sep 2015 13:59

Merci @Nano pour ton récit :D

En revanche, sauf si tu as un bon et sympa club de triathlon en ligne de mire, si j'ai un conseil à te donner, c'est réfléchi bien. Pour le 1/3 du prix d'une adhésion/licence à un club de triathlon où souvent ... IL N'Y A PAS D'ENTRAINEMENT DE VELO ou alors que pour les kadors (mecs qui roulent à 30-33 km/h), tu peux t'inscrire dans un bon club de cyclo.

En vélo, c'est important de rouler à son niveau, donc d'être dans le groupe adéquate et que le club puisse proposer pas mal de sorties ; de sorte à pouvoir au moins faire une sortie par semaine (aléas de la météo et aléas de sa propre organisation).

Des deux clubs de triathlon que je connais, le vélo est souvent le parent pauvre. Soit les gens s'entraînent dans leurs coins, soit ils ont une double cotisation club de triathlon et club de vélo, soit ils roulent entre eux (soit si tu roules pas comme eux, on ne te recontactera pas).

Mais je sais qu'il existe des clubs où ces entraînements sont mieux organisés : peut-être par chez toi ?
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 671
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par Tati » Mer 2 Sep 2015 14:07

Merci pour le CR Nano! tu m'a bien fait rire surtout avec l'histoire du gars qui marchait dans l'eau 8) je crois que j'ai vu la même chose sur le mien.
Je trouve que pour l'alternance entre crawl/brasse/nage mamie :ICON_MDR: tu t'en sors très bien parce que moi avec tout en crawl je ne vais pas vraiment beaucoup plus vite ;) Et je vois que là tu es complètement tombée dans la marmite avec les bonnes résolutions pour la rentrée :icon_jump2:
Ah au fait pour 1 seul dossard c'est normal, parce qu'on est sensé d'avoir un porte dossard, en vélo le tourner sur le dos et en cap devant :)
« L'enthousiasme est à la base de tout progrès. » Henri Ford
Avatar de l’utilisateur
Tati
 
Messages: 930
Inscription: Mer 10 Déc 2014 10:17
Localisation: 93

par valdes » Mer 2 Sep 2015 14:12

Tati a écrit:Merci pour le CR Nano! tu m'a bien fait rire surtout avec l'histoire du gars qui marchait dans l'eau 8) je crois que j'ai vu la même chose sur le mien.


J'avais vu aussi la même chose sur le triathlon de Betton, l'an dernier : il y avait pied, alors tous les derniers ... marchaient. C'était immonde : ça remuait toute la vase. Du reste, même ceux qui pouvait nager ne le pouvait plus, à cause des nageurs debout et de la vase ...

On était plié de rire sur les berges devant les arbitres qui ne savaient plus que faire vu que c'est pas écrit dans le règlement qu'il faut nager dans l'épreuve de natation :ICON_MDR: :ICON_MDR: :ICON_MDR:
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 671
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par Nano » Mer 2 Sep 2015 14:22

Tati a écrit:Je trouve que pour l'alternance entre crawl/brasse/nage mamie :ICON_MDR: tu t'en sors très bien parce que moi avec tout en crawl je ne vais pas vraiment beaucoup plus vite ;)

En fait lorsque je brasse sérieusement, je vais à peine moins vite qu'en crawl relaxe et je me fatigue nettement moins au niveau du souffle. Par contre la brasse me fait vite mal à la nuque et aux genoux et je trouve le crawl plus agréable à nager, donc je persiste.
En brasse mamie, bah j'avance comme une mamie qui veut pas abimer sa mise en pli.
Nano
 
Messages: 74
Inscription: Ven 19 Déc 2014 18:45

par Escargote » Mer 2 Sep 2015 16:36

Bravo Nano! Je suis toute admirative devant les triathlètes, qu'elles nagent comme des dauphins ou en brasse "mammie": c'est vrai que la brasse ça peut être hyper tonique! Pas cool, les angilches qui prenaient toute la place. Et bravo pour ta motivation à t'améliorer en vélo et en natation.

Pour ma part, le vélo je l'utilise pour faire de la distance mais pas de la vitesse, je nage uniquement en été à l'air libre (ou alors avec des palmes, une combinaison étanche, un gilet et une bouteille, mais c'est une autre histoire) et je cours de moins en moins sur le bitume. Donc je me contente d'admirer les courageuses triathlètes comme si c'étaient des extraterrestres!
L'escargote cause, court et elle blogue aussi http://escargote-aux-baskets.blogspot.ch
Avatar de l’utilisateur
Escargote
 
Messages: 849
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:29
Localisation: Suisse

par lapuce92 » Mer 2 Sep 2015 18:01

Bravo Nano!!
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2244
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par banditblue29 » Lun 7 Sep 2015 20:30

Ben dis donc, 27' pour 800 m de natation avec une brasse de mamie.... Tu arraches fort :thesphinx: !
Ça me laisse pantoise, avec mes 1000 m en une heure dans un bassin de 25 m!
Et puis se faire du 21 km/h de moyenne avec un VTC sans pneus route, ça envoie du lourd....
Ta marge de progression me parait importante.
Bravo pour ton résultat :icon_bravo2: !
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var


Retourner vers [Triathlon] Le récit de vos courses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité