[Triathlon] Matériel

Le nez dans le guidon

par rhapsodie » Mar 5 Mai 2015 19:48

J'avais une roue crevée sur mon VTT, je suis donc allée chez le revendeur de vélo le plus proche pour la changer. Grave erreur... si les prix des vélo de compèt' me feraient fuir, certains d'entrée de gamme sont tout de même accessibles pour la néophyte que je suis voire même attirants...

Mais il reste que certains ont un guidon droit et d'autres un guidon "rond". Quels sont les avantages de l'un, de l'autre et que vaut-il mieux choisir sachant que j'ai déjà un VTC léger qui me suffit pour me balader?

En gros je suis perplexe...

Ah oui, les vélos sont des Lapierre, et les entrées de gamme sont les Audacio ou les Shaper.
Il y en avait un marrant, un fat bike pour rouler dans la neige ou le sable, avec des roues énormes!!! 8O

Merci par avance pour les conseils.
Avatar de l’utilisateur
rhapsodie
 
Messages: 109
Inscription: Sam 20 Déc 2014 12:02

par Cheyenne » Mar 5 Mai 2015 21:54

Hello !!

J'imagine que ce que tu appelles des guidons "ronds" ce sont des cintres de route de ce genre là ?

Image
Bon, j'ai pris la première image du net qui me passait sous la main.

Si on part du postulat que ton vélo est exactement le même, et que seul le cintre est différent (d'ailleurs il est tout à fait possible de passer de l'un à l'autre si la potence le permet, moyennant changement des manettes) la différence est que contrairement au cintre plat (de VTT), le cintre de route permet d'adopter différentes positions sur ton guidon en fonction de ton objectif : passage cool : mains sur la partie plate et haute du cintre, en côte, mains sur les cocottes, en recherche de vitesse, mains en bas ou dans le creux de l'arrondi. Sur un cintre plat, pas possible, tu as une seule position, les mains "à plat" sur le cintre et c'est tout.

Le cintre plat sur un vélo de route permet de profiter du cadre et des caractéristiques d'un vélo de route (poids, taille des pneus etc) lorsqu'on n'a pas l'habitude d'être trop "couché" sur le vélo car la position sur ce type de cintre permet de rester plus droit.
Donc ça peut etre bien pour commencer si on ne se sent pas à l'aise sur un cintre de route. Passer ensuite sur un "vrai" cintre de route permet de varier les positions en fonction du dénivelé, de la vitesse recherchée. En général, le cintre de route permet d'adopter une position plus "couchée".
Voilà, j'espère que ça répondra à ta question.
Lorsqu'un chemin s'arrête, un autre commence ...
Avatar de l’utilisateur
Cheyenne
 
Messages: 290
Inscription: Mer 10 Déc 2014 10:41
Localisation: Chatellerault

par banditblue29 » Mer 6 Mai 2015 03:29

J'ajouterai au commentaire d'@ Cheyenne (déjà fort complet), que le cintre rond te permet d'avoir plus de force en traction (quand tu te mets en danseuse ou en position avec les mains au creux du cintre pour un sprint ou pour tirer du braquet avec les cuisses).
Je ne sais pas si je suis très claire?! Mais on a plus de force avec les paumes des mains en face à face qu'en ayant les mains en pronation ;) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3370
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par valdes » Mer 6 Mai 2015 06:48

Cheyenne a écrit:en côte, mains sur les cocottes, en recherche de vitesse, mains en bas ou dans le creux de l'arrondi ...


Tiens je relève ça au passage ... Je me suis fait la réflexion dernièrement que c'était plus facile pour moi de grimper les côtes mains en bas et non sur les cocottes .... Etait-ce à cause du vent ? Etait-ce en recherche d'une certaine vitesse en côte ?

Je n'arrive toujours pas à grimper en danseuse avec les pieds attachés ....

Il pèse combien ton VTT @Rhapsodie ? J'avais vu des fat-bikes sur un run&bike cet hiver et j'en ai parlé à mon revendeur, un gars semi pro à vélo ici et il est très très dubitatif ... C'est peut-être pour du VTT axé montagne ou pierrier ou désert ?
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 643
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par rhapsodie » Mer 6 Mai 2015 17:24

Cheyenne a écrit:Hello !!

passage cool : mains sur la partie plate et haute du cintre, en côte, mains sur les cocottes, en recherche de vitesse, mains en bas ou dans le creux de l'arrondi..


Merci Cheyenne, tu réponds bien à ma question. Sauf que... C'est où les cocottes??? Je vais interroger wiki :oops:

Valdes, je ne sais pas combien pèse le VTT, il est lourd je trouve. Mon VTC (un giant) est plutôt léger lui, mais certainement plus lourd qu'un vélo de course. Mais ce qui est certain c'est que le plus lourd est au dessus du vélo :icon_surpris:
Le fat-bike avait un côté gros jouet, c'est amusant à regarder. Comme ici il y a de la neige une bonne partie de l'hiver il y a peut-être des personnes intéressées quoique j'ai de gros doutes...

Sinon j’appréhende aussi de rouler sur des routes pas toujours en bon état avec des petits pneus :cry: donc je ne suis pas encore sure d'investir, même si ça fait quelques années que l'idée continue de tourner dans ma tête.
Avatar de l’utilisateur
rhapsodie
 
Messages: 109
Inscription: Sam 20 Déc 2014 12:02

par Cheyenne » Mer 6 Mai 2015 19:14

Ah oui Rhapsodie, je n'avais pas pensé que le terme "cocotte" allait te poser problème, sorry, c'est pourtant logique de ne pas savoir quand on débute ...

En fait les "cocottes" c'est la partie proéminente de l'endroit à partir de laquelle on fixe la poignée de frein (et dérailleur) sur le cintre. Ca fait un creux sur lequel on peut poser ces paumes, en général c'est plutôt en mode "cool" ou récup' car on a une position assez droite, pour illustrer : photo (copyright BTwin)

Image

Image

Là typiquement les gars ont les mains posées sur les cocottes, position de "repos".

Bon, continuons notre petite explication illustrée : là, le gars est en mode "agressif", les mains plutôt dans le creux du cintre :

Image Source : BTwin encore :)

Pour la montée, je rejoins BanditBlue, la position sur le cintre permet d'avoir de meilleurs appuis ou de traction, utile dans certains cas.

@Valdès ; ça peut dépendre des côtes, de leur longueur et de leur dénivelé. En fait je pense que ta position "mains au creux du cintre" rejoint un peu une position recherchée lorsqu'on est en sprint ou en recherche de vitesse, s'il y avait du vent ça t'a permis en effet d'avoir un effet "limande" pour te protéger du vent. Mais pas certaine que tu puisses tenir longtemps en côte dans cette position là ?

D'expérience, en grosse côte ou en col, on met les mains sur les cocottes : pas comme sur les premières photos ou les paumes sont en "appui" mais on "accroche" les cocottes avec les mains comme si on voulait les tirer vers soi. Autre variante pour changer un peu : les mains sur le plat du guidon, pour tirer aussi.

Allez les filles, juillet prochain, toutes devant "Le Tour" pour voir les cyclistes monter l'Alpe d'Huez !
Lorsqu'un chemin s'arrête, un autre commence ...
Avatar de l’utilisateur
Cheyenne
 
Messages: 290
Inscription: Mer 10 Déc 2014 10:41
Localisation: Chatellerault

par valdes » Mer 6 Mai 2015 19:19

@Rapsodie : dans la neige, en effet, ça doit bien marcher ce type d'engin ...

Les cocottes c'est ça (schéma d'un guidon course, tu n'en as pas sur un cintre droit) :

Velo_de_course_91.5.7_guidon.png
Velo_de_course_91.5.7_guidon.png (422.09 Kio) Vu 1782 fois


Sur cette photo, ce doit être un modèle un peu ancien, car désormais, les câbles de frein ne sont plus apparemment (ils sont dans le cadre).

Pour connaître le poids de ton vélo, s'il n'est pas trop ancien, tu vas sur le site du constructeur et tu regardes la fiche technique du vélo. En général tout y est indiqué, dérailleur avant/arrière, pneu, cassette, roue, etc. et le poids.

On trouve maintenant des VTT à des prix accessibles avec du bel alu (+ certaines pièces en carbone) pour 10 kg à peine. 10 kg pour un VTT c'est bien, c'est léger. Le mien fait 14,5 kg, ça va encore, je peux le porter sur 2 étages sans ascenceur :thesphinx: :icon_langue: :icon_mrgreen:

Il faut savoir qu'un bon vélo peut évoluer. Tu peux changer le cintre, la selle, les roues, les pédales, la cassette, ... Quasiment tout en fait. Donc tu peux faire un choix au départ et puis ensuite changer ce choix (les filles @Cheyenne, @Catmuche, @Folou, @Banditblue, @Heidi, ... corrigez-moi si je me trompe :icon_bravo2: )


Edit : @Cheyenne a posté en même temps. Je vais faire attention à ma prochaine "grimpette" de "côtelettes" ... Objectif de dimanche : mouliner en longues côtelettes :icon_langue:
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 643
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par valdes » Mer 6 Mai 2015 19:33

Ah oui et aussi les filles, en 2016, il y a le mouvement "TOUTES A VELO" (à Strasbourg). Ca ne vous tente pas ? Moi oui, faudrait que je me rapproche d'un club de vélo (telle est d'ailleurs mon intention en quittant le club de triathlon l'an prochain)

http://ffct.org/randonner-a-velo/ou-qua ... ourg-2016/

Le vélo ? La nouvelle conquête des femmes ! Déjà plein de grands noms : Audrey Cordon, Julie Bresset, Pauline Ferrant-Prévot, ... la relève est là et il y a également les italiennes, les hollandaises, les anglaises qui poussent au train ...

Vers un TDF au féminin ?
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 643
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par Heidi » Mer 6 Mai 2015 21:56

.... Jeannie Longo :icon_ptdr:

Oui on peut faire évoluer un vélo, mais quand on débute, je trouve personnellement qu'il est plus judicieux d'acheter un vélo simple, pas trop cher, qui permet de se jauger, tant dans le but d'éprouver son plaisir à pratiquer que dans l'idée de s'y habituer et de progresser. Et une fois que l'on sait ce que l'on aime et quel prix on a envie de mettre à sa nouvelle passion, on se paie un beau vélo qui fait plaisir. Le coup de changer des composants sur un vélo bas/moyen de gamme c'est un peu comme vouloir mettre des sièges reccaro, un spoiler et des jantes larges en alu sur une Dacia de base! (Faire évoluer un haut de gamme c'est différent).
Avatar de l’utilisateur
Heidi
 
Messages: 181
Inscription: Sam 20 Déc 2014 11:53

par banditblue29 » Jeu 7 Mai 2015 03:19

Au delà du côté "tunning", changer des composants au coup par coup au gré des envies revient surtout beaucoup plus cher.... ;) que d'acheter tout monter.
Mais bon ce n'est pas toujours évident de débourser "bonbon" pour s'offrir du haut de gamme... ;) :P .

Ensuite si c'est déjà du haut de gamme, pas besoin de faire évoluer....Sauf à faire plus de 10000 km/an et à remplacer la transmission (chaîne, pignons et plateaux...). Ce n'est que mon avis ;) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3370
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

Suivante

Retourner vers [Triathlon] Matériel

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité