[Triathlon] Matériel

Le nez dans le guidon

par banditblue29 » Lun 18 Mai 2015 09:33

chifou a écrit:je me demande donc si j'ai pas intérêt à changer de vélo pour un velo de route à guidon plat?


Je plussois @Valdes.
Avant de changer de guidon, fais revoir ta position par un vélociste. Les problèmes de dos, d'épaules, etc à vélo proviennent à 95 % (à la louche) de la position ;) .
Un guidon plat a moins de rendement (je crois que, ça a été dit plus haut).
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3366
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par banditblue29 » Lun 18 Mai 2015 10:12

@Valdes, je complète mon commentaire sur ta photo :
A l'endroit où tu es dans le virage, tu devrais presque déjà avoir une attitude "agressive", prête à basculer vers l'avant (lever les fesses), les mains dans le cintre pour tirer sur guidon et "arracher" le braquet ;) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3366
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par valdes » Lun 18 Mai 2015 11:51

Ben je ne sais pas trop comment est ma position sur le vélo à présent, j'ai fait changer la selle parce que l'autre était vraiment trop relevée et trop dure et me faisait (très très) mal au pubis (pipi qui brûle pendant 8O )

Sinon que dire, c'était ma première compétition avec mon bô vélo. Le duathlon de Betton XS. 2,5 km CAP 16 km vélo et 2,5 km CAP. J'ai fini 1ère vétérane avec une moyenne de 27 km/h à vélo ... Je me souviens que je connaissais tellement pas mon vélo que je devais freiner brusquement dans les virages en descentes et me retrouver à relancer juste après en côtes ...

C'était 16 km en 2 boucles de 8 km. Là je finissais la première et je repartais virage à 360 °C pour la 2ème. On commençait par une côte sur des pavés et on finissait par une côte sur des pavés (heureusement très très beau et pavés bien secs). Dans ce virage, il y avait un plot et je l'avais tellement mal pris (le virage) que j'avais presque embarqué le plot.

En fait, je ne savais pas non plus qu'il fallait s'échauffer avant à vélo et reconnaître le parcours. Si je l'avais fait, j'aurais peut-être été moins surprise. Maintenant je sais. En triathlon, duathlon : l'échauffement c'est à vélo d'abord (et un tout petit peu en CAP).

J'espère faire nettement mieux sur les prochaines épreuves de cet été. Je referais d'ailleurs ce petit duathlon et j'espère bien y dépasser les 30 km/h :icon_langue: (d'autant que les autres féminines, si ce sont les mêmes, auront elles aussi bien progressé).

J'ai contacté un club de cyclos avec pas mal de femmes de mon âge (50 ans), rencontré(e)(s) sur les routes dans mon coin. En théorie, je devrais faire 3 sorties test avec eux, dont la première le mercredi 27 mai prochain. J'espère en apprendre beaucoup plus avec eux sur la "vélo attitude" que dans mon club de triathlon où c'est "roule à mort sinon t'es mort" (soit pas hyper very cool et très masculin).

Merci beaucoup pour les explications @Banditblue, c'est super sympa :icon_mrgreen: :icon_mrgreen: :icon_mrgreen:
Dernière édition par valdes le Mar 19 Mai 2015 05:12, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 643
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par banditblue29 » Lun 18 Mai 2015 21:34

J'ai pas trouvé de photo, mais le lien au dessous te donne des explications sur la technique de passage des virages en épingle (ça marche aussi pour les autres) :
http://www.au-primerose-hotel.fr/blog/l ... -a-cheveux

Désolé pour la pub..... ;) :?
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3366
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Aurely42r » Lun 18 Mai 2015 22:35

Moi j'aime pas les virages en épingle... Je commence a maîtriser les trajectoires et arriver a lâcher les freins... Mais j'ai peur... Du coup je freine souvent beaucoup trop avant ... Et je suis bien crispé

C'est bien dommage car j'aimerai bien aller rouler en montagne et faire des cols... J'aimerai bien les monter mais pas les descendre ;)
Avatar de l’utilisateur
Aurely42r
 
Messages: 242
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:58

par banditblue29 » Lun 18 Mai 2015 22:40

Aurely42r a écrit:Moi j'aime pas les virages en épingle... Je commence a maîtriser les trajectoires et arriver a lâcher les freins... Mais j'ai peur... Du coup je freine souvent beaucoup trop avant ... Et je suis bien crispé

C'est bien dommage car j'aimerai bien aller rouler en montagne et faire des cols... J'aimerai bien les monter mais pas les descendre ;)


Pour dompter ta "peur", choisis un virage près de chez toi (sur une route pas trop fréquentée) et décompose les phases à vitesse réduite.
Quand tu connais les gestes, la trajectoire, tu reproduis à vitesse plus élevée jusqu'à ce que tu maîtrises parfaitement.

Ensuite, tu expérimentes sur des routes connues et tu fais confiance à ton matériel ;)
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3366
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par valdes » Mar 19 Mai 2015 05:14

Aurely42r a écrit:C'est bien dommage car j'aimerai bien aller rouler en montagne et faire des cols... J'aimerai bien les monter mais pas les descendre ;)


Tout pareil :icon_langue: :icon_langue: :icon_langue:

Merci @Banditblue, je vais tester demain, je dois retourner chez mon vélociste (AR +100 km). Comme j'ai descendue la grande côte dites aux Roux avec le Cross Trail à 45-50 km/h sans toucher les freins à disque ...

Ben reste plus qu'à faire pareil avec le course (mamamia) :thesphinx: :icon_bravo2: :thesphinx: :icon_bravo2: (3-4 km de descente ou côte tout en virage mais qui se fait bien en montée)
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 643
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par Heidi » Mar 19 Mai 2015 18:01

Ne pas oublier, en descente plus encore, de regarder la route bien loin. Si le virage est "fermé", il faut visualiser la ligne idéale et c'est le corps qui oriente le vélo - pas le guidon, qui comme son nom de l'indique pas, ne guide pas dans ce cas (ou juste un chouïa) - pour ne pas se retrouver dans le fossé.
En plus il y a toujours un côté où on est plus à l'aise. Je prends souvent un petit moment pour faire des 8 dans ma rue. A gauche pas de souci, à droite je suis hésitante :icon_exorbite:
Avatar de l’utilisateur
Heidi
 
Messages: 181
Inscription: Sam 20 Déc 2014 11:53

par valdes » Mer 20 Mai 2015 17:51

Aujourd'hui y'avait du vent et de la pluie et du vent et de la pluie ... et la DDE aussi qui pose du graviers pour colmater les nids de poule (ouaips) et qui fauche l'herbe des talus pour plus de visibilité (chouette) et qui laisse tout sur place et quand y'a du vent, tout est sur la route (ouaips) ...

Donc routes mouillées + graviers récents = sortie VTT. Guidon plat.

Ben quand y'a du vent, le guidon plat, ouais, j'avais littéralement le nez dans le guidon pour le coup, tellement on est trop droite et qu'on offre une belle cible aux rafales de vent face, tellement que ça freine bien cette position ...

Donc lorsqu'il y a du vent : avantage au guidon course. Incontestablement. On offre moins de résistance au vent, vu qu'on est plus couchée. Rafales à 40 km/h, c'était même pire en descente, où je devais continuer à pédaler (même descente à +5%) ; car en descente (après une côte) : 100% d'exposition au vent (sauf en forêt). En côte (avant la descente) : ça va un petit mieux, car la "crête" de la côte offre une petite protection au vent.

Bon sinon j'ai testé le virage penché : ça le fait, à part qu'il faut bien penser à avoir le pied relevé du côté où l'on penche, car sinon ... au mieux ça racle, au pire, pimpadaboum ...
Test aussi des côtes en danseuse : ben faut pas se planter de pignon car sinon ... ça chauffe un peu les cuisses avant d'arriver en haut ; plus le fait qu'en VTT, la danseuse et la suspension avant, ça fait un peu bizarre (je trouve quand même plus facile de monter assise). Restera à tester la danseuse en pédales autos et ça, c'est une toute autre histoire :icon_bravo2:
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 643
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par Heidi » Mer 20 Mai 2015 21:32

Il n'y a pas de raisons que tu apréhendes tellement de te mettre en danseuse avec les clips :)
Ca va être bien plus confortable que sans, déjà tu vas apprécier la traction au moment de "remonter" la pédale, ce qui est impossible autrement et zéro risque de "riper" et de te retrouver avec une belle lardasse sur le tibia.
Et si jamais tu n'es pas sur le bon rapport (ton allusion aux cuisses qui chauffent), il n'est pas interdit de changer de vitesse, même en danseuse, même en montée, même avec la chaîne un peu tendue, elle ne va pas casser, ça ne risque rien. Tu t'arranges juste pour soulager un peu la traction, un coup de pédale plus dynamique et tu changes sur le suivant plus relâché.
Avatar de l’utilisateur
Heidi
 
Messages: 181
Inscription: Sam 20 Déc 2014 11:53

PrécédenteSuivante

Retourner vers [Triathlon] Matériel

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité