Nutrition

Hydratation... quelques billes (de Papy)

par LiliRun » Mer 27 Avr 2016 09:35

Je pense que tu as raison, on prend pas assez conscience de l'importance de l'hydratation en course.
Ce que tu racontes me rappelle que j'ai quasiment toujours mal à la tête quelques heures après chaque course.
Et à chaque fois que je sens mes tendons douloureux j'arrive à faire disparaître la douleur en soignant mon hydratation pendant qques jours.
Par contre c'est quand même compliqué pour moi de boire plus sans avoir envie de m'arrêter en urgence au WC... :-(
Avatar de l’utilisateur
LiliRun
 
Messages: 182
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:09
Localisation: Région Grenobloise

par LiliRun » Mer 27 Avr 2016 10:08

Et puis sur route (semi et marathon ) je ne veux pas me charger avec de l'eau.
Ce qui signifie 1 ou 2 gorgées seulement à chaque ravitaillement, tous les 5km...
Peut être faut il que j'essaie d'attraper 2 verres et de les garder en main le temps de les boire entièrement... mais ça me gêne ensuite de devoir les jeter par terre hors des zones prévues.
Ou alors faut accepter de s'arrêter complètement au ravitaillement pour boire et accepter de perdre du temps (en se disant que ca peut peut-être nous en faire gagner ensuite en évitant le mur et les douleurs aux jambes dus à la déshydratation)... Mais j'aime pas m'arrêter en course car je trouve que ça casse le rythme et c'est difficile de repartir ensuite comme il faut.

Bref je me pose vraiment des questions à ce sujet, à 5 jours de mon deuxième marathon.... 8O
Avatar de l’utilisateur
LiliRun
 
Messages: 182
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:09
Localisation: Région Grenobloise

par lily110 » Mer 27 Avr 2016 10:50

LiliRun a écrit:Et puis sur route (semi et marathon ) je ne veux pas me charger avec de l'eau.
Ce qui signifie 1 ou 2 gorgées seulement à chaque ravitaillement, tous les 5km...
Peut être faut il que j'essaie d'attraper 2 verres et de les garder en main le temps de les boire entièrement... mais ça me gêne ensuite de devoir les jeter par terre hors des zones prévues.
Ou alors faut accepter de s'arrêter complètement au ravitaillement pour boire et accepter de perdre du temps (en se disant que ca peut peut-être nous en faire gagner ensuite en évitant le mur et les douleurs aux jambes dus à la déshydratation)... Mais j'aime pas m'arrêter en course car je trouve que ça casse le rythme et c'est difficile de repartir ensuite comme il faut.

Bref je me pose vraiment des questions à ce sujet, à 5 jours de mon deuxième marathon.... 8O


T'hydrates tu bien au quotidien également ? je pense que ça peut permettre de moins boire en course en limitant le risque de déshydratation, bien que sur marathon ce n'est probablement pas suffisant avec qqls gorgées aux ravito mais sur semi peut être bien . Enfin je tiens juste ça d'une impression général ... Perso je bois bien 3l de liquide sur 24h hors sport.
Avatar de l’utilisateur
lily110
 
Messages: 248
Inscription: Mer 9 Sep 2015 17:06
Localisation: Madagascar

par Heidi » Mer 27 Avr 2016 14:53

S'hydrater en course, longue surtout, est essentiel, mais il ne faut quand même pas en faire la solution de tous les problèmes!
Dans tes exemples banditblue (je dis pas ça contre toi hein!) tu dis que la déshydratation fait des dégâts après 4h d'effort et qu'une bonne hydratation te "soigne" les tendons en 3-4 jours. Je pense plutôt que commencer à avoir mal quelque part après 4h (!) de course peut aussi être du, allez à tout hasard; à la répétition des chocs? à l'accumulation de la fatigue musculaire qui se répercute? Quant à l'effet post-course, si tu te reposes un peu 3-4 jours, c'est normal que tes tendons aillent mieux.
Courir longtemps est un exercice difficile tant physiquement, c'est très violent comme effort, que stratégiquement. La bonne hydratation n'est qu'une composante de la formule gagnante.
Ton idée de lister les signes "tangibles" des effets d'un manque de liquide est très bonne (mais je trouve plus où c'est??). On a évoqué le mal de tête par exemple...
Avatar de l’utilisateur
Heidi
 
Messages: 181
Inscription: Sam 20 Déc 2014 11:53

par banditblue29 » Mer 27 Avr 2016 21:01

@Heidi : Je parle des maux de tête à la page précédente ;) .
Mais oui, bien sûr c'est normal d'avoir mal partout après une "grosse" course pendant 3 ou 4 jours. ;) L'hydratation ne soigne pas tout.
Ce que je dis, c'est qu'une "légère" déshydratation amène des maux de tête, ou des inflammations tendineuses.
Dans le cas des tendons qui chauffent, comme ça fait mal. Nécessairement, les descentes se font sur la retenue. Les quadri sont plus sollicités, les appuis sont moins fluides....
Comme on n'est moins à l'aise, on descend (dans mon cas) avec le releveur du pied droit en tension....
Au bout d'un temps au final assez court, le muscle qui est devant le tibia approche de la "tétanie"... La crampe n'est pas loin....
De fait, la fatigue est plus grande....
Là où je dis que j'ai été bête, c'est que si j'avais identifié le TFL et l'adducteur pour ce qu'ils étaient, j'aurai levé le pied (car pas de pression sur les BH), regardé le paysage et temporisé le temps que mon niveau à bulle se stabilise.... Ainsi, j'aurai limité les dégâts et j'aurai "gagné" du temps sur la fin de course et sur la récup'... ;) .
Ça me servira de leçon, j'espère... ;) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3371
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Free Wheelin Nat » Mer 27 Avr 2016 22:09

+1 avec Lily110, s'hydrater hors entrainement est très important aussi. C'est un cardiologue qui m'en avait fait prendre conscience.
Au boulot, c'est 1l le matin, un autre l'après midi et le reste à la maison, mais pas d'eau pure.
Toujours selon les conseils du cardio, une pincée de ce que tu veux dans la bouteille, du sel, ou du sucre (pour moi du rapadura qui n'est pas cariogène) pour favoriser une bonne hydratation, l'eau pure ne suffit pas forcément.
Et pour contrôle (ils en parlent dans le MOOC, j'ai vu ça hier) la couleur des urines est un bon indicateur.

Après à chacune de trouver ce qui lui convient le mieux, on en revient toujours à l'expérience, y'a pas de réponses toutes faites si ce n'est des pistes de travail... :roll:
Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin Nat
 
Messages: 970
Inscription: Mer 10 Déc 2014 08:25
Localisation: Arrière-pays niçois

Précédente

Retourner vers Nutrition

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité