Nutrition

Qui a déjà consulté un nutritionniste ou un-e diététicienne?

par celnali » Dim 22 Mar 2015 19:26

Hello les coupines!

bon, vous connaissez mes soucis avec la nourriture (forte propension à l'hyperphagie- anorexie entre 18 et 20 ans)
C'est la cata' depuis quelques temps (de longs mois, le décès de mon grand-père en fait) et j'ai l'impression, malgré des années de lectures intensives de tout ce qui me tombait sous la main sur les régimes, des plus farfelus aux plus équilibrés) de ne finalement plus savoir ce qu'est une alimentation "normale". Je suis souvent fatiguée, en course à pieds, je ne progresse plus, mon poids stagne et ne me convient pas (je ne cherche pas à perdre 10 kilos, hein, plutôt la moitié serait bien :-))
Je me demandais s'il serait opportun d'aller consulter un nutritionniste ou une diététicienne qui me fasse un plan alimentaire qui réponde à mes besoins, pour que je sois en forme.
En avez-vous consulté un-e? En avez-vous été satisfait-e?
D'avance merci pour vos témoignages :D
Avatar de l’utilisateur
celnali
 
Messages: 36
Inscription: Ven 19 Déc 2014 21:43

par Cheyenne » Lun 23 Mar 2015 11:17

Hello Celnali,

N'ayant pas connu les soucis que tu cites, je n'ai pas eu à me poser la question, mais j'ai l'impression à te lire que si tu te poses la question, tu es sûrement mûre pour aller y faire un tour ?

A part le prix de la consultation, tu ne risques pas grand chose ?
Lorsqu'un chemin s'arrête, un autre commence ...
Avatar de l’utilisateur
Cheyenne
 
Messages: 290
Inscription: Mer 10 Déc 2014 10:41
Localisation: Chatellerault

par lapuce92 » Lun 23 Mar 2015 13:48

Je précise tout de suite que ce n'est que mon avis personnel, en aucun cas quelque chose de définitif ou quoique ce soit. J'ai connu une grosse période d'anorexie/boulimie aussi, et à mon sens c'est avant tout le côté psy qu'il faut déjà soigner (mais peut être es tu déjà suivie à ce niveau là?). Les problèmes alimentaires ne sont "que" le symptôme. Si tu ne traites pas le fond du problème je ne suis pas sûre que le fait d'aller voir un nutritionniste t'aideras énormément. En tous cas c'est comme cela que ça s'est passé pour moi. Si tu veux en discuter en privé, surtout n'hésite pas.
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2244
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par zaboulette » Lun 23 Mar 2015 21:25

Je pense comme Lapuce. Ça fait 30 ans que je me trouve "trop grosse". Si j'arrête le sucre, je suis certaine de perdre au moins 5 kg. C'est tellement simple à écrire. Mais le sucre a pris une telle importance que je n'y arriverais pas sans une aide psychologique.
Pain is temporary, pride is forever
Avatar de l’utilisateur
zaboulette
 
Messages: 689
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:40
Localisation: Thoiry 01

par Free Wheelin Nat » Lun 23 Mar 2015 22:20

Zaboulette, une étude a montré il y a quelques années ( bon, sur des rats, mais le phénomène est quasi identique chez nous) que le sucre provoque une dépendance plus forte que la cocaïne...Ca laisse à réfléchir, non?
Sinon, +1 avec Lapuce , psy en premier nutritionniste en second.
Et puis faut que tout le monde se mette dans la tête que les régimes sont NUISIBLES!
Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin Nat
 
Messages: 983
Inscription: Mer 10 Déc 2014 08:25
Localisation: Arrière-pays niçois

par Djoulaïe » Lun 23 Mar 2015 23:34

Je dirais qu'il faut idéalement un médecin nutritionniste (s'il est psychologue ou psychiatre aussi, c'est encore mieux, mais c'est rare qu'ils aient la double casquette). Les nutritionnistes sont habitués à traiter des troubles alimentaires, et si besoin d'une psychothérapie en complément, je pense qu'ils te la proposeront (si tu en ressens le besoin, demande-leur). Ou bien un psy en première intention, mais spécialisé en troubles alimentaires, pas n'importe quel psy.

Je te déconseille d'aller voir une simple diététicienne, mon ex-mari en avait consulté une, elle lui a concocté un régime, c'était très bien, il a perdu 10 kg mais elle n'a jamais traité le problème de fond (un trouble alimentaire qu'il a toujours refusé de s'avouer). Il a très vite repris, et plus que ce qu'il avait perdu, et ça a été le début du yo-yo.

Je suppose qu'il y a des numéros d'écoute qui existent, tu pourrais peut-être obtenir des adresses de structures spécialisées auprès d'eux ?
Avatar de l’utilisateur
Djoulaïe
 
Messages: 141
Inscription: Sam 20 Déc 2014 10:57
Localisation: Hauts-de-Seine

par Miss Evidence » Mar 24 Mar 2015 12:07

Je n'ai jamais consulté de nutritionniste car je ne pense pas être capable d'être "sage" dans la durée ! Je le voudrai bien mais voilà, je fais partie de la secte sucrée !!! Purée… que c'est compliqué cette gestion entre la gourmandise et le côté psy.

J'ai tendance à taper dans le chocolat lors de contrariétés et de périodes stressantes. Ma vie étant plutôt paisible depuis quelques mois, je consomme bien moins de sucré !

Bon courage dans tes recherches et démarches et tiens-nous au courant.
C'est quoi les calories ? Les calories sont des petits monstres qui s'introduisent la nuit dans votre garde-robe et rétrécissent vos vêtements...Sales bêtes !!!!
Avatar de l’utilisateur
Miss Evidence
 
Messages: 750
Inscription: Sam 20 Déc 2014 09:56
Localisation: Genève / Suisse

par zaboulette » Mar 24 Mar 2015 21:36

Free Wheelin Nat a écrit:Zaboulette, une étude a montré il y a quelques années ( bon, sur des rats, mais le phénomène est quasi identique chez nous) que le sucre provoque une dépendance plus forte que la cocaïne...


Ça oui, j'en suis persuadée :roll:
Pain is temporary, pride is forever
Avatar de l’utilisateur
zaboulette
 
Messages: 689
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:40
Localisation: Thoiry 01

par celnali » Mer 25 Mar 2015 15:06

Merci à toutes pour vos messages et votre bienveillance (y a pas de smiley avec des coeurs ici?)

Je sais que je devrais en tout premier lieu passer par la case psy'...il faut que j'en trouve le courage. Il y a quelques années, j'avais entamé un travail de fond, sur moi, basé notamment sur la pratique du Qi Gong/la méditation et ça m'avait été encore plus bénéfique qu'un psy' (bon, ça m'avait pas mal secouée aussi...)
En l'écrivant, je me dis qu'il faut quand même être idiote pour ne pas aller vers ce qui me fait du bien alors que j'ai la chance de savoir ce qui m'aide...

Concernant l'addiction au sucre, je fais, hélas, partie des victimes. On peut sans doute se désaccoutumer mais on retombe vite dedans (comme toutes les addictions, ceci dit...)

Je vous tiens au courant de mes avancées
Avatar de l’utilisateur
celnali
 
Messages: 36
Inscription: Ven 19 Déc 2014 21:43

par happyrunneuse » Sam 28 Mar 2015 18:42

Je me joint à vous sur ce sujet...
Je fais attention pendant les repas à bien équilibrer mon alimentation, seul bémol mon addiction au chocolat...
Pour l'instant je ne me sens pas prête à arrêter... et pourtant il faudrait, je suis en prepa pour mon 1er marathon, j'espere que ça ne me jouera pas de mauvais tour... car si j'arrête je pense que je pourrais perdre au minimum 2/3 kg...
happyrunneuse
 
Messages: 4
Inscription: Ven 27 Mar 2015 00:21

Suivante

Retourner vers Nutrition

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité