Le récit de vos courses

Infernal trail des Vosges. 33kms, 1200m d+

par lapuce92 » Jeu 14 Sep 2017 15:09

Samedi 9 septembre j'arrive à la gare de Nancy. Séverine et maman m'attendent. Je reviens dans les Vosges, à la maison, pour une de mes courses fétiches, l'Infernal trail. 33 kms et 1200m d+, que du plaisir en perspective! Je l'ai déjà couru en en 2013 et 2014 mais apparemment le parcours a changé depuis, tant mieux! Sur la route on évoque surtout les conditions météo : c'est juste l'hiver ici, il n'arrête pas de pleuvoir, il fait froid...On essaye tant bien que mal de se convaincre que météofrance ne se trompe pas pour le lendemain, avec une amélioration de la température et surtout pas de pluie.

Dimanche 10 septembre. Après une nuit de sommeil en dent de scie on va dire, le réveil sonne à 6h30. Faut vraiment se lever là? Bon ben on y va alors. Premier miracle, il ne pleut plus et ça semble même vouloir se dégager! Pendant le petit déj on jette un coup d'oeil au parcours. On passera par "la croix des pestiférés", puis par les lieux dits "l'enfer", "le purgatoire", et "le paradis". Humm ça fait envie là tout de suite! Côté barrières horaires, sur le papier, ça devrait passer sans trop de soucis. Je vais pouvoir faire une course sereine.

En 15' on est sur le lieu du départ. Je retire mon dossard, puis on a le temps de siroter un thé avant d'aller un peu s'échauffer avec Séverine. Les jambes ont l'air plutôt coopératives ce matin, ça s'annonce bien.

9 heures pile le départ est donné. Evidemment sur une distance courte comme ça, ça part très vite devant. Je ne me laisse pas entrainer, je prends mon petit rythme. Séverine est déjà loin devant. Quelques petits ralentissements pour monter la première butte, maman m'attend sur le replat avec Cosi le petit Jack russell. Une descente, et on sort du site de départ. On enchaine sur 2 kilomètres sur route histoire d'étirer le peloton, et on arrive au pied de la première montée, et premier bouchon. Je ne m'énerve pas, bien décidée à profiter de la journée. Je ne vais pas détailler tout le parcours mais juste dire que j'ai adoré ce terrain de jeu, comme d'habitude : une alternance de montées/descentes (parfois bien vertigineuses et glissantes à cause de la boue), de plat pour relancer. Ca me convient parfaitement! Bref, je m'éclate! Je retrouve maman au premier ravito (chalet de Pusieux), en 1h50 (barrière horaire à 2h15). Je suis 595ème. Je ne m'arrête pas j'ai encore tout ce qu'il faut sur moi. La route continue, toujours sans histoire. Les jambes avancent bien, il fait beau, le pied! Je traverse la première zone très boueuse. YEAHHH j'active le mode mimicracra et c'est parti droit dedans! J'arrive au deuxième ravito (Raon au bois) en 3h16 (la barrière horaire était à 5h) et en 587ème position. Maman prend quelques photos, je recharge en eau cette fois. Il ne reste plus que 13 kilomètres. Ca commence par un bon kilomètre de montée. Une descente et maman m'attend en bas. La fin de parcours continue en dent de scie. Je fais le yoyo avec plus ou moins les mêmes coureurs. Un groupe me saoule un peu d'ailleurs : ils parlent très fort de leurs exploits dans l'armée (légion si j'ai bien compris).... j'arrive pas à les distancer. GRRR, ils sont assez pénibles. Dans la dernière grimpette quelqu'un me dit qu'à la bascule il ne restera plus que 3 kilomètres de plat. Je me force à rester dans ma bulle. C'est pas fini, certes ce n'est plus que de la descente, mais certains passages sont encore bien boueux et piégeux. Rester concentrée jusqu'au bout et ne rien lâcher! On entend maintenant le speaker, ça sent l'écurie! Un petit bout de route, une petite butte à monter, et je reviens dans l'aire de départ. Maman et Séverine sont là. Séverine (arrivée en 4h17...) m'accompagne en courant sur les derniers mètres et maman file m'attendre derrière l'arche de l'arrivée. Je passe la ligne en 5h33, en 575ème position Grosse émotion : il y a 7 mois jour pour jour à cette heure ci, j'étais en salle d'opération pour une grosse intervention! On va dire que je suis plutôt très fière du chemin parcouru depuis! Et la bonne nouvelle c'est que ce n'est pas fini! On remet ça très bientôt, du côté de Grenoble cette fois! :icon_jump2:

Avec les photos, c'est ici : http://lapuce801.over-blog.com/2017/09/ ... 200-d.html
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2244
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par banditblue29 » Jeu 14 Sep 2017 20:47

Bon retour dans les "accrochages" de dossard ;) .
Ça fait plaisir de te savoir de retour.

On attend la suite de tes aventures :D .
:icon_bravo2:
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Etienne » Jeu 14 Sep 2017 23:30

Oh oui, tu peux être très fière du chemin parcouru en si peu de temps après ce que tu as traversé. Tu administres la preuve que l'on peut faire de grandes et belles choses lorsque la volonté est là. Félicitations et tous mes vœux pour la suite.
La course à pied est la plus importante des choses secondaires
Etienne
 
Messages: 378
Inscription: Sam 20 Déc 2014 16:16
Localisation: Sur la rive suisse du Lac Léman

par Free Wheelin Nat » Lun 18 Sep 2017 21:53

Lapuce, le retour... :twisted:

BRAVO!!!!!!
Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin Nat
 
Messages: 983
Inscription: Mer 10 Déc 2014 08:25
Localisation: Arrière-pays niçois

par delphine_h » Mar 19 Sep 2017 09:12

Ah !!!! les aventures de Lapuce, séverine et maman. Presque le club des 5 ;)
Bravo, à trés vite pour de nouvelles aventures.

Delphine
delphine_h
 
Messages: 283
Inscription: Mer 31 Déc 2014 12:46
Localisation: Rennes


Retourner vers Le récit de vos courses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités