Le récit de vos courses

77 ans et 77 marathons

par Etienne » Lun 23 Oct 2017 16:01

Passionné de BD, je m'étais souvenu d'une pub pour le magazine Tintin affirmant qu'il est destiné aux lecteurs de 7 à 77 ans. Si je voulais l'appliquer à la course à pied et faire coïncider le nombre de marathons courus avec mon âge, c'était pour cette année, sinon jamais. J'ai choisi celui de Lausanne. Je connais bien le parcours qui me plait et surtout les organisateurs ont fixé une limite horaire très large (7 heures) et adaptée à mon âge.
S'il se court dans un très beau décor -un aller-retour le long du lac Léman, au pied des vignes et face aux Alpes haut-savoyardes- le marathon de Lausanne n'a pas la réputation d'être facile. Les secteurs plats sont rares, il comprend de nombreux faux-plats et quelques petits "coups de cul" qui plombent les jambes, surtout en fin de parcours. Ajoutez-y un intrus plutôt désagréable, en l'occurrence un fort vent de face tout au long du deuxième semi, et vous aurez une idée du menu offert dimanche aux marathoniens.
Zaboulette m'avait établi un plan de course pour le premier semi qui devait me permettre d'éviter la barrière fixée à mi-parcours (3 heures 10). Je l'ai plus que largement respectée, passant en 2 heures 47. Pour la second semi, j'ai été accompagné par ma fille. Un appui moral vachement précieux et efficace car à partir du 30ème kilomètre, ce fut dur. A de nombreuses reprises, je me suis résolu à marcher; mais j'ai pu le faire à un rythme soutenu qui en définitive n'était que très peu inférieur à mon rythme de coureur gazouillant (cuit, cuit, cuit). Et finalement, j'y suis arrivé en 5 heures 53. Grand merci Zaboulette.
Je ne tire aucune gloriole de mon 77ème marathon mais tout de même un peu fierté. Et je suis persuadé que la distance est à la portée de tout joggeur de mon âge qui, comme moi, a la chance d'avoir de bonnes articulations et une musculature résistante. A partir de là, tout est affaire de volonté.
Reste à "digérer" ce 77ème. Si j'en crois la pub, je dépasse l'âge où l'on lit Tintin mais il n'y a aucune pub qui m'interdit de courir le marathon. Alors, un 78ème ? Il ne faut jamais dire jamais.
La course à pied est la plus importante des choses secondaires
Etienne
 
Messages: 378
Inscription: Sam 20 Déc 2014 16:16
Localisation: Sur la rive suisse du Lac Léman

par zaboulette » Lun 23 Oct 2017 18:15

Encore mille bravos ici, papa!

Tu es un modèle de détermination, de courage et de régularité, dont je ferais bien de m'inspirer. J'ai en tout cas eu bien plus de plaisir à courir avec toi hier, que je n'en ai eu autour du lac de Hallwyl il y a une semaine.

Et j'ai bien retenu ton message au km 39: que ce ne serait peut-être pas ton dernier marathon!
Pain is temporary, pride is forever
Avatar de l’utilisateur
zaboulette
 
Messages: 689
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:40
Localisation: Thoiry 01

par lapuce92 » Lun 23 Oct 2017 21:25

Mille bravos Etienne!! Vraiment respects pour ce parcours exceptionnel. En route pour le 78ème alors? ;)
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2244
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par banditblue29 » Lun 23 Oct 2017 23:00

Bravo Etienne :D :icon_bravo2: !
Belle détermination :D .
Bonne récup' pour le prochain semi d'entraînement ;) .
Bravo Zaboulette :D .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par valdes » Mar 24 Oct 2017 07:11

Ah ça c'est un beau chiffre et en plus, c'est du chiffre rond et moi j'adore ça. 77 ans 77 marathons. Ca roule. Maintenant, j'ai quelques petites questions indiscrètes, si tu le veux bien :

- est-ce que tu as eu 77 médailles ?
- sont-elles toutes différentes ?
- qu'est-ce que tu en fais, de drôle j'entends ? Une idée de composition de tableau ou autre (genre les mettre sur une table et une plaque de verre par dessus. Suspendue dans ton garage ?

C'est pour joindre l'utile à l'agréablement marrant.

En tous les cas bravo, je ne pourrais jamais te battre, même en redoublant d'ardeur dés à présent. Une ancienne Modo de MOP (@Gygy) devrait te lire pour se rendre compte, qu'en effet, il n'y a pas que les chronos dans la vie et que rien que pour la médaille, on peut finir un marathon dans les limites du temps imparti. Qu'importe les classements (et surtout les classements des autres). On est vivant, sur nos deux jambes et en plus, ces dernières veulent toujours bien avancer, alors ...

Que demander de plus ? Bravo @Etienne.
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 671
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par Etienne » Mar 24 Oct 2017 20:47

Merci, chères marathoniennes, pour vos messages. Je ne sais pas si vos compliments sont entièrement mérités mais ils font en tous cas plaisir à lire.
@Valdes: tes questions n'ont rien d'indiscret mais elles me mettent dans l'embarras.
1) oui, je pense que j'ai reçu 77 médailles;
2) oui, elles sont différentes mais les différences sont parfois minimes (l'année et le ruban seulement);
3) qu'est-ce que j'en ai fait de drôle ? Voilà la question piège. Les premières, je les ai épinglées sur une plaque en liège et affichées dans mon vestibule. Mais c'était il y a un demi-siècle et il s'agissait surtout de médailles reçues à des courses plus courtes que le marathon. Au fil des années, elles se sont multipliées et finalement, je les ai décrochées. Aujourd'hui, elles s'entassent dans trois cartons à chaussures, ce qui n'a rien de poétique, ni de drôle, je l'avoue.
Depuis quelques années, à chaque fois que j'ai le choix, je renonce à la médaille. Combien en ai-je ? Je l'ignore, mes héritiers se chargeront de faire l'inventaire si cela les tente. Par contre, je viens de les peser. Elles font au total 12 kilos.
La course à pied est la plus importante des choses secondaires
Etienne
 
Messages: 378
Inscription: Sam 20 Déc 2014 16:16
Localisation: Sur la rive suisse du Lac Léman

par banditblue29 » Mar 24 Oct 2017 21:03

Etienne a écrit: Depuis quelques années, à chaque fois que j'ai le choix, je renonce à la médaille. Combien en ai-je ? Je l'ignore, mes héritiers se chargeront de faire l'inventaire si cela les tente. Par contre, je viens de les peser. Elles font au total 12 kilos.


12 kg :icon_surpris: ! Ah oui quand même :lol: !
Bel héritage, effectivement ;) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Tati » Mer 25 Oct 2017 12:50

Bravo Étienne :icon_fete: joli palmarès. Et on te souhaite encore plein de marathons. Je n'atteindrai pas ce nombre ..
« L'enthousiasme est à la base de tout progrès. » Henri Ford
Avatar de l’utilisateur
Tati
 
Messages: 930
Inscription: Mer 10 Déc 2014 10:17
Localisation: 93

par Escargote » Jeu 26 Oct 2017 09:28

Bravo Etienne!!!

Toutes mes félicitations et maintenant récup' et repos avant de penser au 78e! ;)
L'escargote cause, court et elle blogue aussi http://escargote-aux-baskets.blogspot.ch
Avatar de l’utilisateur
Escargote
 
Messages: 849
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:29
Localisation: Suisse

par Stella » Sam 28 Oct 2017 12:30

Je suis vraiment, sincèrement, extraordinairement impressionnée que ce soit même possible d'accrocher une 77e breloque de marathon quand on arrive à ces âges où parfois, le corps ne veut plus suivre. Alors, oui, la nature t'a bien servi, Etienne, mais tes qualités de persévérence et sans doute aussi, un certain grain de folie (allez hop, puisque Tintin, pourquoi pas !), c'est juste unique, formidable et tellement inspirant. Bravo :)
"Wake up every day knowing that today is a new day and only you can determine the outcome of that day. So dream big, accept the challenge, and never look back."
Alicia Sacramone
Avatar de l’utilisateur
Stella
 
Messages: 1514
Inscription: Jeu 11 Déc 2014 19:48
Localisation: Dans les environs de Lyon

Suivante

Retourner vers Le récit de vos courses

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités