Le récit de vos courses

La Péperce-Roche 2019 - SIsteron - 10 km/500 D+

par banditblue29 » Dim 5 Mai 2019 20:43

Weekend sur Sisteron avec le club, rendez-vous au bord de la Durance le samedi pour un pique-nique. Retrait des dossards à 14 h dans la zone commerciale de Sisteron Nord, installation au camping pour nous (nous avons déjà visité la très belle citadelle, trois ans auparavant.). Le soir, repas tous ensemble… Dehors 8O :thesphinx: ! En dégustant nos spaghettis concoctés, par notre Maître-Coq, nous nous remémorons les succulentes mais (chiches) linguines à la spiruline et au parmesan goûtés lors du trail de Haute Provence 2017 :icon_langue: .

Dimanche matin, ça caille. Le vent a soufflé toute la nuit, et est encore plus soutenu au lever du jour… Contente de m’aligner sur le 10 km, qui part à 9h30 car le fond de l’air sera plus chaud qu’à 7h30 (ou même 8h30). Échauffement en coupe-vent et pantalon de survêt, autant que faire se peut à l’abri du vent. Quelques courbatures, mais ça va pas mal :D . L’heure du départ arrive, je me place en troisième rang. Au vu de mon résultat de mardi, je peux espérer faire entre 1h10 et 1h20…. Sous-entendu, ma VMA aurait nettement évolué ces derniers mois :) .

3, 2 et 1, c’est parti. Le début chemine le long du plan d'eau à sec (zone de baignade en été), puis au bord de la Durance. Le vent qui s’engouffre sous le pont de la Baume, soulève un brouillard d’eau…. La traversée du pont va être coton… Mais nous n’y sommes pas encore. Là, nous attaquons la montée vers la citadelle, par les escaliers Ouest et comme ils cheminent à travers la muraille, il y fait tout noir. Je butte sur une marche, qui n’en est pas une…. Nous débouchons dans les « douves » ou quelque chose d’approchant, nous passons entre une scène extérieure et des rangées de chaises avant de revenir sur le sentier qui contourne la citadelle côté opposé à la Durance. Après coup, je reconnais l’itinéraire pris lors de notre séjour, à l’occasion d’une balade running (d’ailleurs j’avais mal au TFL gauche à l’époque). La descente est rapide, je me sens à l’aise avec des appuis qui me semblent dynamiques.
Virage à droite, la traversée du pont qui décoiffe, le vent n’est pas loin de me faire un croche-pied. En fait, le parcours suit une petite route, donc on peut courir…. En petites foulées…. Quelques passages en sentier. Quatre bornes en montée, pour prendre environ 400 m de D+. Une concurrente s’est collée dans mon sillage, elle ne me lâche pas. Je me dis que si je tiens comme ça, je vais réussir à accrocher la limite haute de mes estimations. Tout dépend de la technicité de la descente et de ma capacité à m’abriter du vent sur le « plateau ». Enfin le parcours s’adoucit, le sentier est roulant avant de revenir sur un sentier DFCI. La concurrente m’a doublée dès la fin des premières pentes. Je m’abrite derrière un garçon pour moins subir les rafales de vent (mais même cachée, ça brasse :icon_surpris: ).
Enfin, la descente. Le sentier que ceux du 24 et du 42 ont pris à la montée. Je l’avais fait aussi une autre fois dans le même sens (j’étais montée voir la Roche-Percée) et je me souviens que c’est raide…. Et technique…. Alors en descente….. 8O ! Même si je suis plus stable sur mes pieds, je ne suis pas entraînée sur cet aspect et comme mon regard ne porte pas très loin… Pas moyen d’anticiper et puis le vent froid, me fait pleurer et les larmes cumulées aux verres de lunettes progressifs…. Font que je ne vois pas grand-chose. Je perds du temps mais les genoux vont bien, les cuisses aussi. Je me fais doubler à tout va. Mince…. Enfin le bas après 2 km d’efforts, je m’arrête pour descendre prudemment les derniers cailloux qui nous amènent sur la route à cause du vent qui décoiffe.

A nouveau le pont de la Baume, puis retour par le chemin du départ le long de la Durance et au-dessus du plan d’eau à sec. J’allonge la foulée…. Pour en finir en 1h10’40’’ et des poussières pour 10,450 km et 500 m de D+. Je termine 4ème M1, 15ème féminine. Une fois que le classement provisoire est affiché, je vois que même s’il y a non cumul des récompenses, je ne serai pas concernée puisque les 3 premières sont des seniors. Ouf ;) ! J’ai froid….. :lol: ! Pas motivée pour m'éterniser.

Objectif réussi… :)
Un peu plus de dextérité en descente n’aurait pas fait de mal m’enfin, je suis très satisfaite de cette sortie. Cela conforte le travail engagé il y a plus de 9 mois, signe que j’avais et j’ai raison. Y a encore du boulot mais je sens que je suis proche de résultat final. Le temps d'aujourd’hui me donne une VMA à 16,5 soit 2 km/h de plus que ce que j’étais en capacité de donner l’an passé alors que je cours beaucoup moins et ne fais plus de fractionnés (faudrait voir ce que ça donne, si j’en refaisais).
Merci les contractions musculaires excentriques…. :D :thesphinx: !
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 4670
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par GIBO » Dim 5 Mai 2019 20:49

:icon_bravo2: :icon_bravo2: :icon_bravo2:
Avatar de l’utilisateur
GIBO
 
Messages: 462
Inscription: Sam 20 Déc 2014 17:25
Localisation: Franche-Comté

par lapuce92 » Dim 5 Mai 2019 21:01

Super!!! Bravo Banditblue
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 3088
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par banditblue29 » Dim 5 Mai 2019 21:52

Merci les filles :D !
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 4670
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Etienne » Lun 6 Mai 2019 10:48

Bravo Banditblue. Avec le vent en prime, c'est un beau résultat.
La course à pied est la plus importante des choses secondaires
Etienne
 
Messages: 481
Inscription: Sam 20 Déc 2014 16:16
Localisation: Sur la rive suisse du Lac Léman

par banditblue29 » Lun 6 Mai 2019 21:57

Merci :D !
Pas pu mettre de casquette :lol: ;) !
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 4670
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var


Retourner vers Le récit de vos courses

cron

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités