Le récit de vos courses

Bayard Trail : un nocturne dans la neige !

par anyah » Lun 2 Mar 2015 09:50

Samedi soir, j'ai fait le grand parcours du tout nouveau Bayard Trail de 16 km (en réalité 18km à mon GPS). Organisé par des étudiants, c'est une première édition très réussie sur le site d'oxygénation de Gap-Bayard.

Le matin, je dépose Mark et son delta sur la Montagne de Chabre à Laragne. La montée en voiture est enfin possible sans trop de neige. Je profite de ces quelques heures d'attente pour me reposer, profiter de la fantastique vue et lire au soleil printanier.

Plus tard dans l'après-midi je prends la route de Gap et j'arrive au Col Bayard (alt 1246m) un peu en avance pour le départ de 18h00. Le temps de préparer mes petites affaires, de saluer quelques connaissances et de changer deux fois d'avis sur mon équipement (ceinture porte-bidon ou pas ?), nous nous rassemblons sous l'arche du départ.

A 18 heures, il fait encore jour mais nous sommes tous équipés de nos frontales car le parcours va se finir dans la nuit. Il s'agit de faire une ou deux boucles de 9 km (et en forme de 8) dans le domaine de Gap-Bayard. La première partie se déroule sur la piste de ski de fond damée et la seconde sur la piste de raquette dans la neige molle.

Après un petit échauffement pour tester le matériel et faire chauffer la machine, je me place tout à l'arrière et c'est parti ! Nous sommes environ 100 sur les deux longueurs de parcours. Première partie en descente, je prends mon rythme. Dans les montées, je marche comme à mon habitude. La nuit tombe, je regrette de ne pas prendre de photos car le soleil se couche sur les sommets enneigés que l'ont voit émerger des sapins. Cette boucle est balisée au minimum. Dans le jour on ne voit pas du tout les petits fanions colorés au ras du sol. C'est vrai qu'en trail, surtout dans la neige, j'ai tendance à peu lever la tête et à surtout regarder où je mets les pieds...

Nous repassons devant le PC course, avant d'attaquer la fin de la première boucle, dans la poudreuse sur l'itinéraire réservé aux raquettes. Il faut bien viser pour mettre ses pieds sur un pan de neige porteuse, sinon c'est 30 cm de moins d'un coup ! C'est mortel pour les chevilles ce genre de terrain. Je ne suis pas la seule à ne pas aimer, même sur le plat il est difficile de courir !

Je suis à l'arrière d'un petit groupe et voilà que nous faisons une erreur de parcours ... Plus de fanions et des lampes de coureurs en bas sur notre gauche... Pour rattraper le parcours, nous coupons un petit champ dans la neige vierge : je ne regrette pas d'avoir mis mes guêtres !

Encore un petit kilomètre scabreux et nous voici à l'arrivée pour la très grande majorité des coureurs : je passe à droite pour la continuation sur le grand parcours. Et là,je suis absolument seule comme je m'y attendais.

C'est ça que j'adore : quelle ambiance extra ! Silence, juste le bruit de mon souffle et de la neige qui crisse. La frontale diffuse sa lumière dans le panache de mon haleine. De grands arbres, personne ni devant ni derrière, un très beau ciel étoilé et soudain une vue sur Gap illuminée. La petite erreur de parcours m'a rendue encore plus vigilante et je cherche sans arrêt les petits fanions qui se voient mieux dans le noir car ils sont réflecteurs. Il fait maintenant très froid (- 5°) et je suis recouverte d'humidité.

J'effectue le deuxième tour en exactement le même temps que le premier (1h09) et je suis très heureuse d'arriver ! Je n'ai aucune idée de ma position dans la course mais je ne traine pas à l'arrivée car je suis complètement gelée. Un coup de fil à Mark et je remonte en voiture pour 1 heure de route pendant laquelle je n'arrive pas à me réchauffer...

Résultat : 2h20 pour 18,1 km et 390 de D+ - 1ère (et seule) V2 sur le parcours - classée 48 sur 49 arrivants.
Avatar de l’utilisateur
anyah
 
Messages: 84
Inscription: Dim 18 Jan 2015 17:52
Localisation: Hautes-Alpes

par coco puce » Lun 2 Mar 2015 10:20

La neige , la nuit, la solitude, certes il faut aimer, ça doit être magique, Bravo anyah :)
Avatar de l’utilisateur
coco puce
 
Messages: 57
Inscription: Sam 20 Déc 2014 08:36

par nono5508 » Lun 2 Mar 2015 10:35

brrrr bravo à toi
Si tu veux courir, cours un kilomètre. Si tu veux changer ta vie, cours un marathon.
Avatar de l’utilisateur
nono5508
 
Messages: 657
Inscription: Lun 22 Déc 2014 12:29

par lapuce92 » Lun 2 Mar 2015 13:49

Bravo : nocturne + neige, ça ne doit vraiment pas être fastoche!! :D
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2244
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par zaboulette » Lun 2 Mar 2015 14:07

Eh bien 1h10 de course de nuit et en solitaire... Tu as toute mon admiration!
Bravo.
Pain is temporary, pride is forever
Avatar de l’utilisateur
zaboulette
 
Messages: 689
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:40
Localisation: Thoiry 01

par banditblue29 » Lun 2 Mar 2015 15:45

anyah a écrit:
A 18 heures, il fait encore jour mais nous sommes tous équipés de nos frontales car le parcours va se finir dans la nuit. Il s'agit de faire une ou deux boucles de 9 km (et en forme de 8) dans le domaine de Gap-Bayard. La première partie se déroule sur la piste de ski de fond damée et la seconde sur la piste de raquette dans la neige molle.


Résultat : 2h20 pour 18,1 km et 390 de D+ - 1ère (et seule) V2 sur le parcours - classée 48 sur 49 arrivants.


En forme de quoi? :icon_mrgreen:
Il aura fallu que je cite ton texte pour découvrir que ptdr = 8.... ;) :P .

Bravo pour ce podium, que tu n'auras pas attendu....

Perso quand j'ai très froid après une arrivée, c'est où la tension nerveuse qui retombe ou bien, une sorte d'hypo.... ;)
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par Folou » Lun 2 Mar 2015 18:20

Bravo pour ta course Anyah. :D
Avatar de l’utilisateur
Folou
 
Messages: 283
Inscription: Ven 19 Déc 2014 18:40
Localisation: Liège, Belgique

par babou » Lun 2 Mar 2015 22:52

En solitaire, dans la neige, je crois que j'adorerais moi aussi, même si on doit en ch... grave par moment !
Bravo à toi
Toujours y croire
babou
 
Messages: 94
Inscription: Ven 19 Déc 2014 21:23
Localisation: région de Liège Belgique

par Cheyenne » Mar 3 Mar 2015 10:22

Trail nocturne dans la neige ...

Wouah ... ça doit être quelque chose de magique ...

Bravo... et bonne récup'.
Lorsqu'un chemin s'arrête, un autre commence ...
Avatar de l’utilisateur
Cheyenne
 
Messages: 290
Inscription: Mer 10 Déc 2014 10:41
Localisation: Chatellerault

par Escargote » Mer 4 Mar 2015 14:53

Wow! Sacré mental et sacrée paire de guibolles!

C'est vrai que la montagne et la neige, la nuit, ça peut être exraordinaire!
L'escargote cause, court et elle blogue aussi http://escargote-aux-baskets.blogspot.ch
Avatar de l’utilisateur
Escargote
 
Messages: 849
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:29
Localisation: Suisse


Retourner vers Le récit de vos courses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités