Marche / Jogging / Running

Corriger foulée rasante?

par MariO » Jeu 23 Nov 2017 19:31

Bonjour à toutes et tous...

Je vous lis souvent, j'écris peu....

J'ouvre ce post pour vous parler d'une question récurrente pour moi...

Il se trouve que je chute trop souvent à mon goût... J'ai fait un historique... On va dire une fois par an.... Pour couronner le tout...je ne sais pas tomber...je fais un véritable plongeon.... A mon actif une côte fêlée, une entorse à la main et des genoux amochés mais rien de bien de grave... Il y a trois semaines, je me suis surpassée.... Fracture de deux doigts de la main, montée aux urgences pompiers etc....
Sur le coup de la douleur j'ai dit que j'arrêterai de courir...la facture me paraissant trop élevée...

Le temps passe...il ne me reste encore que 18 doigts sur 20 mais...j' émerge et je me dis que la course fait quand même partie de ma vie, m'a été d'un grand secours pendant une chimio....bref...il va falloir que je surmonte ma peur et mon traumatisme pour songer à remonter dans mes baskets...

La cause de ces chutes, je la connais...une foulée trop rasante....

Ma question est donc la suivante : comment faire pour lever plus les genoux ( ce qui améliorerait en plus ma vitesse de tortue...)? A part y penser et m'y astreindre.... Est ce possible?

Merci de m'avoir lue et une fois de plus partager votre expérience...
MariO
 
Messages: 81
Inscription: Ven 3 Juil 2015 22:28

par banditblue29 » Jeu 23 Nov 2017 23:53

Bonsoir MariO

Pas de recette miracle (dommage, j'aimerai bien ;) ) mais l'article n° 47 de LFR
- Analyse et correction d'une foulée minimaliste
- LFR : le changement de foulée en images d'un coureur
Et des éducatifs....
- Exercices pour améliorer sa foulée | Running
- Les éducatifs et les gammes en course à pied

Prends soin de tes doigts, tu cours où?
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par MariO » Ven 24 Nov 2017 00:04

Merci...je vais étudier ça et en parallèle travailler le côté psychologique...

Je suis en Picardie... Bien loin de toi...

Ce qui m'énerve c'est que je cours depuis près de 20 ans ( j'en ai 58....) et je n'ai aucune douleur ( et je connais ma chance quand je lis certaines de vos aventures....) .... Alors je trouve idiot de m'arrêter là....
MariO
 
Messages: 81
Inscription: Ven 3 Juil 2015 22:28

par banditblue29 » Ven 24 Nov 2017 00:12

Sur la route où dans les chemins?

Sinon, hélas je crois bien que pour lever les pieds, il faut y penser, déverrouiller les hanches, balancer les bras (accompagner la course), ....
Tu peux aussi chercher un club de course à pied.
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par MariO » Ven 24 Nov 2017 00:27

Je cours un peu partout et je tombe...un peu partout!!! Là c'était une plaque d'égout qui dépassait de 2 cm...

Le seul point commun serait peut être la fatigue...plus en fin de course... Même pas forcément la nuit... Je suis un boulet en descente parce que je freine malgré moi...et pourtant je tombe souvent sur du plat....

Ce que tu décris c'est ce que je pense.

Après ma dernière chute j'avais essayé mais...j'ai vite oublié...Je cours pour me faire plaisir...au feeling...

Là je vais peut être plus motivée... Aller au départ sur une piste pour retrouver des sensations sans craintes , courir seule pour ne pas être distraite par un bavardage ou entraînée par groupe...

Le club, j'y ai pensé effectivement...
MariO
 
Messages: 81
Inscription: Ven 3 Juil 2015 22:28

par valdes » Ven 24 Nov 2017 07:45

Fondamentalement, on ne peut pas trop corriger sa foulée, car - c'est mon avis - elle nous est propre. On peut juste "l'adapter" à la marge. Par exemple, il est sur que si tu fais beaucoup de 3000 m piste ou 5 km route, tu vas avoir une foulée plus longue et "bondissante", alors que si tu fais des trails de format L ou XXL, tu vas avoir une foulée plus courte et rasante.

Ceci étant, avant d'envisager un travail "d'amélioration" de ta foulée. J'irais d'abord prendre deux rendez-vous :
- un chez l'ophtalmo, pour corriger que tu as une bonne vue ou une bonne correction aux deux yeux
- un chez l'ORL, pour vérifier que tu n'as pas de problème d'oreille interne.

Rien à voir : as-tu fais de la plongée par le passé ? Beaucoup de voyages en avion ?

J'ai une amie qui est exactement comme toi. A part que elle, chute bien (elle a fait du karaté enfant). Elle chute souvent en milieu ou fin de course sur des portions absolument sans aucun danger, alors qu'à d'autres qui sont plus scabreuses, elle ne chute pas. A chaque fois que l'on court - et même que l'on marche - ensemble : elle chute.
Mais ayant fait beaucoup de plongée, elle a un problème d'oreille interne et d'équilibre, lorsqu'elle relâche son attention (d'où les chutes, là où elle ne devrait pas chuter) ...
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 671
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par banditblue29 » Ven 24 Nov 2017 08:24

@Valdes :
Tes remarques sont intéressantes :D .
Cela dit, à défaut de "correction", j'espère bien que l'on peut faire évoluer sa foulée à tout âge (bien que ce soit plus facile "jeune"), sinon vieillir serait bien triste (on apprend tout le temps :lol: ).

Autres remarques qui vont dans le même sens que la fatigue, tu pourrais :
- faire un peu de proprioception simple (genre appui sur une jambe yeux ouverts, yeux fermés),
- aller chez un podologue (compétent en sport) vérifier l'alignement général (mais si tu n'as mal nulle part, y a peut-être rien à voir).,
- si c'est l'ophtalmo, demander à faire un bilan orthoptique (qui vérifiera si un œil travaille plus que l'autre, etc... ).
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
 
Messages: 3509
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:46
Localisation: Var

par valdes » Ven 24 Nov 2017 09:39

En fait, ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas vraiment corriger sa foulée de son propre chef. Comme les sites qui te promettent que tu vas passer, d'un mois à l'autre, de 160 ppm à 180 ppm, en EF et sans modification de ta VMA ...
C'est comme le régime "comme j'aime" hein, des petites sornettes.

Evidemment que si l'on a une VMA de 18 km/h, on a toutes les chances d'être déjà à 180 ppm en EF.
En revanche si l'on a une VMA de 14 km/h, on sera à 160 ppm en EF et à 180 ppm à 90% de VMA.

Sinon, naturellement, notre corps sait déjà s'adapter. On ne court pas pareillement, avec des chaussures de route légère, sur un 5 km route ou un 3000 m piste que sur un 42,195 km route ou un 50 km trail avec des chaussures de trail. Notre corps, la fatigue, la perception de la distance par notre cerveau, tout cela fait que l'on va adapter naturellement sa foulée.

Mais je plussoie la proprioception et la PPS (montées de genoux, foulées bondissantes, talons fesses, etc.) sont toujours des exercices très intéressants et plutôt ludiques à pratiquer.

Note aussi @Mario - et c'est très important - qu'avoir une foulée rasante est un plus. Ca préserve les articulations, car le rebond est moindre que si tu avais une foulée type "kangourou" ... C'est peut-être une des raisons qui fait que tu es préservée des blessures en CAP (hormis tes chutes) ...
Avatar de l’utilisateur
valdes
 
Messages: 671
Inscription: Ven 19 Déc 2014 19:19

par delphine_h » Ven 24 Nov 2017 11:06

Bonjour,

On peut modifier sa foulée à tout age, bien sur, mais pas sur un claquement de doigts. Déjà prendre conscience de comment on court, faire des éducatifs, subir des courbatures (au mieux.), éviter tant que possible de se blesser. Donc pas facile, si tant est que ca vaille le coup (pas sur). Les foulées rasantes étant celles ces marathoniens !

La première chose qui m'est venue à l'esprit, tout de même, n'est pas relative à la foulée. Mais aux yeux et au port de tete. S'il ne fait pas regarder ses pieds, il faut regarder tout de même le sol. D'où la position de la tete. Et la vision des reliefs. A ta place, je commencerait par un bilan ophtamo.

Et puis, attention à la fatigue (+++). Attention aussi aux terrains parcourus, il y en a de plus ou moins faciles. en ville, avec trottoirs, peintures et plaques d'égout, ce n'est pas l'idéal.
Après, il y a d'autres éléments qui peuvent jouer. Comme quand certains matins, mal réveillés, où l'on se cogne partout alors que d'autres matins on fait ce que l'on a faire sans encombre. Ce n'est pas la faute à pas de chance, mais plutôt une histoire de disponibilité du cerveau ou un truc de ce genre.

Voilà pour ma partie

Delphine
delphine_h
 
Messages: 283
Inscription: Mer 31 Déc 2014 12:46
Localisation: Rennes

par Etienne » Sam 25 Nov 2017 12:05

@MariO.- J'aime ton message plein d'humour et ta persévérance. Je revendique quelques années de plus que toi mais comme toi, j'ai subi une chimio, j'ai une foulée rasante et je ne peux pas me passer de la course à pied. Le problème, l'âge venant, c'est celui de l'équilibre. Il y a quelques années et même bien quelques années de cela, si je trébuchais dix fois, je m'étalais une fois. A présent c'est l'inverse..
.Alors, je veille à lever les genoux et à redoubler de vigilance dès que le sol est irrégulier. Lorsque je chute, ce qui m'arrive à peu près une fois par année, j'ai le réflexe de ne pas me crisper. Je m'étale de tout mon long. Jusqu'à présent, je ne me suis rien cassé et je continue de courir quel que soit le temps. En fait, mon problème lors d'une chute est que je prends des anticoagulants. Alors, à la moindre éraflure, je saigne comme un boeuf...
Voilà, je n'ai pas grand conseil à te donner, Banditblue, Valdes et Delphine t'ont tout dit. Foulée rasante ou pas, tous mes vœux pour la suite.
La course à pied est la plus importante des choses secondaires
Etienne
 
Messages: 378
Inscription: Sam 20 Déc 2014 16:16
Localisation: Sur la rive suisse du Lac Léman


Retourner vers Marche / Jogging / Running

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité