Marche / Jogging / Running

Appel à témoins pour Zatopek

par la girafe » Mer 18 Fév 2015 14:40

Je réponds mais je ne suis qu'une petite coureuse, 2 à 3 sorties / semaine et autour d'une heure chacune alors je ne sais pas si ça compte.

Pour ma part c'est clair, je prends plus de plaisir en fin d'après midi, début de soirée. Je pars courir vers 18h en semaine et plutôt 16h-17h le week-end. Il m'arrive d'y aller en fin de matinée si je suis avec Monsieur qui est plus du matin mais c'est dur et en tout cas jamais avec le petit dej.

Quand je cours le soir, j'essaye de ne pas manger trop lourd le midi pour être sure de ne pas avoir de poids sur l'estomac, mais il me faut des féculents. Hier midi j'ai zappé, je suis rentrée de courir les jambes en coton et des étoiles devant les yeux.

Côté sommeil si je fais de l'EF je n'ai pas l'impression que ça a une influence mais je ne cours pas non plus des heures 1h à 1h30 maxi. Par contre après des fractionnés je rentre douche, repas et je peux m'endormir direct, généralement je suis HS.
Tout le monde disait que c'était impossible. Un jour est arrivé quelqu'un qui ne le savait pas, alors il l'a fait.
Avatar de l’utilisateur
la girafe
 
Messages: 125
Inscription: Ven 19 Déc 2014 22:01
Localisation: Dans le pilat ! Celui de roches, pas celui de sable.

par lapuce92 » Mer 18 Fév 2015 18:36

Pour moi très clairement, le moment où je suis le plus en forme pour aller courir c'est le matin, juste après le petit déjeuner. En semaine ce n'est pas possible de faire comme ça donc je le réserve aux weekends. En semaine j'y vais plutôt vers 18h30-19h, c'est pas mal non plus. Le repas de midi est loin et bien digéré.
Pour ce qui est de courir à jeun j'avoue que je n'aime pas trop l'exercice donc je le fais très rarement. J'ai aussi essayé de courir du temps de midi, ou alors juste après le déjeuner, ça n'a pas été concluant du tout. :icon_exorbite:
Pour le sommeil la course, quelque soit l'heure, ne le perturbe pas. Je suis loin d'être une marmotte mais je dors mes 5-6 heures par nuit sans problèmes en général.
Avatar de l’utilisateur
lapuce92
 
Messages: 2246
Inscription: Mer 10 Déc 2014 07:58

par Folou » Mer 18 Fév 2015 18:44

J'ai toujours été plus performante en fin de journée ou en soirée. Et pourtant j'aime aller courir le matin ou en fin de matinée (toujours à jeun). Pour manger, pas de souci c'est après le footing si en matinée. Ou à midi si en fin de journée/soirée.
Avant quand je travaillais et que je courais quotidiennement en fin de journée, en endurance continue cela n'avait pas d'influence sur mon sommeil. Par contre après les entraînements piste ou un meeting en soirée, c'était toujours la cata pour dormir après. Et pourtant le lendemain, je n'avais pas l'impression d'avoir mal dormi ou dormi trop peu.
Pour la sieste, j'en faisais lors des stages où nous avions deux entraînements par jour. Et quand le weekend ou en congé, je faisais aussi deux sorties quotidienne.
Je n'ai jamais pris l'avion pour aller faire une compétition, heureusement car le jet-lag, il m'aime bien lui ! :icon_mrgreen:
Jamais eu de souci pour le réveil non plus. Même mieux si je participe à un jogging le matin, j'arrive toujours très tôt. Au point que ce n'est pas rare que les organisateurs me confondent avec une nouvelle bénévole arrivant sur leur course. C'est même parfois ennuyant, car la machine à café n'est pas encore en fonction si tôt le matin. :ICON_MDR:
Avatar de l’utilisateur
Folou
 
Messages: 283
Inscription: Ven 19 Déc 2014 18:40
Localisation: Liège, Belgique

par MIREILLE » Mer 18 Fév 2015 20:47

Depuis mes débuts en CAP je préfère courir le matin, à jeun de préférence. Je pars seule dans les collines et cours en endurance environ 10km, en revenant je n'ai pas trop faim donc mon petit déjeuner est très léger. Les entraînements avec le club ayant lieu le soir à 18h45 2 soirs par semaine je change donc mes habitudes si je veux retrouver mes amies qui n'ont pas ma chance de retraitée! J éprouve beaucoup moins de plaisir que le matin et le poids des années se font davantage ressentir le soir! J'ai beaucoup plus de mal à m'endormir et mon sommeil est perturbé!
Avatar de l’utilisateur
MIREILLE
 
Messages: 253
Inscription: Mer 10 Déc 2014 09:18
Localisation: Salon de Provence

par Bibiche » Mer 18 Fév 2015 21:28

Je suis du matin donc aucun souci pour aller courir au saut du lit mais je ne le fais pas très souvent parce que ce que je préfère en me levant c'est prendre mon petit déjeuner donc le week-end c'est plutôt vers 10-11h pour avoir bien digéré mais en vacances dans des pays chauds je pars à jeun, bien hydratée et avec de l'eau... et je peux faire une sortie longue sans aucun souci.
Sinon c'est en fonction des disponibilités du boulot, le soir ou le midi et là c'est aussi sans en-cas quelle que soit l'heure et la durée (ou le type de séance), je fais juste attention à l'hydratation. Il n'y a que pour les trails longs que je soigne bien mon alimentation... au delà de 3h on va dire.
En ce qui concerne le sommeil aucun souci pour le trouver, quelle que soit l'heure de ma séance.
Ce n' est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles." Sénèque
Avatar de l’utilisateur
Bibiche
 
Messages: 137
Inscription: Mer 10 Déc 2014 12:31

par Zato » Jeu 19 Fév 2015 12:39

C'est étrange. Toutes les études en labo montrent que l'organisme est plus performant en fin de journée que le matin et la plupart des expériences (y compris la mienne) vont dans le sens de meilleures sensations le matin. Comme quoi la vérité du terrain.... :D Merci en tout cas pour votre aide précieuse! Belle journée!
Zato
 
Messages: 23
Inscription: Lun 16 Fév 2015 16:50

par Folou » Jeu 19 Fév 2015 14:57

Zato, je pense aussi qu'il faut voir ce que l'on fait comme entraînement. D'un point de vue perso et comme écrit plus haut, j'aime courir le matin en endurance continue (avec parfois un peu d'accélération). Mais avant lorsque je faisais de l'athlétisme, j'ai une fois essayer des 400m entre 65 et 70 secondes à 9h du matin et cela ne passait vraiment pas. Alors qu'à l'entraînement à 18h - 19h, cela allait presque tout seul. De même que mes meilleures perfs sur piste ont été faite en fin de journée ou le soir, mais bon dans un même temps, je n'ai jamais vu non plus de meeting d'athlé sur piste tôt le matin. :icon_mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Folou
 
Messages: 283
Inscription: Ven 19 Déc 2014 18:40
Localisation: Liège, Belgique

par Toinette » Jeu 19 Fév 2015 15:05

Mais si on court le soir, après une journée de boulot, vient aussi se rajouter la fatigue de la journée : lever matinal, trajets parfois longs et usants, boulot, enfants à gérer........ Est-ce que les études en labo tiennent compte de tout cela ???
Alors, oui, peut-être que "toutes choses égales par ailleurs", on est plus performant le soir.... mais on ne vit pas dans un labo en permanence (et heureusement d'ailleurs :D ).
J'ai une sortie "longue" de1h10 à faire ce soir. Si j'y pense, je viendrai dire ici si je l'ai trouvé plus ou moins difficile que celle de dimanche dernier (1h10 aussi, en endurance aussi, mais faite le matin après une nuit plus longue qu'en semaine) .
Avatar de l’utilisateur
Toinette
 
Messages: 101
Inscription: Ven 19 Déc 2014 18:51
Localisation: Savoie

par Free Wheelin Nat » Jeu 19 Fév 2015 15:15

Voilà, Toinette vient juste d'écrire ce que j'allais répondre face aux études: tiennent -elles compte de la fatigue, pas forcément physique, mais nerveuse de la journée?
J'ai eu fait, à mes débuts et pendant plusieurs années d'excellentes sessions en fin de journée (peu d'heures dans la journée , de l'accompagnement plus que du ménage) , chose que je ne pourrais peut-être plus faire aujourd'hui quand je suis en journée continue, étant "claquée" par le nettoyage à fond de 30 salles de bains , la course dans les couloirs pour récupérer des dessus de lits propres ou autres choses, sans compter l'ambiance générale qui pompe également de l'énergie... De l'endurance, oui, mais des séances dures, je mets un joker... :?
Et on dit bien qu'il faut du mental pour performer... Moi , le mien , en fin de journée (tout du moins en ce moment, il s'est pris un coup! :lol: ).
Toinette , on attend ton verdict! :D
Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin Nat
 
Messages: 983
Inscription: Mer 10 Déc 2014 08:25
Localisation: Arrière-pays niçois

par Bea54 » Jeu 19 Fév 2015 17:26

Indéniablement je suis plus efficace le matin à jeun ( je précise pour moi quand je dis à jeun c'est sans solide dans l'estomac mais avec du liquide ; je bois toujours avant, pendant, après la séance) et ce qu'elle que soit la teneur de la séance : fractionnés courts ou longs, sortie longue. les sensations sont meilleures que si je fais la séance l'après midi et la forme aussi ( ça se voit très nettement à ma FC). J'ai déjà fait une course à jeun (10km) et ça s'est très bien passé.
Il m'est déjà arrivé de partir à jeun vers 10h du matin avec le ventre qui "grouille" en me disant "oh là là ça ne va pas le faire si j'ai faim" surtout si je pars pour une séance avec des allures variées. Mais en fait dès que je commence à courir, c'est bizarre la sensation de faim disparaît et je peux faire la séance normalement. Et en rentrant je dévore ! :)
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal, c'est le courage et l'envie de continuer qui comptent.
Avatar de l’utilisateur
Bea54
 
Messages: 69
Inscription: Ven 19 Déc 2014 21:56
Localisation: Nancy

PrécédenteSuivante

Retourner vers Marche / Jogging / Running

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité